Quand trop de mystères tuent l’intérêt dans Le mystère de Helix

4 Fév 2014 à 11:19

Helix - Saison 1

Alors qu’aujourd’hui les téléspectateurs paraissent de plus en plus rapides à condamner une série, tout particulièrement quand elle n’apparait pas immédiatement feuilletonnante et qu’elle n’offre pas une exposition aussi expéditive qu’étoffée, il n’est pas surprenant de voir de nouveaux shows débuter en promettant une mythologie dense et obscure pour tenter de séduire au maximum.

C’est sur cette route que Helix s’est directement lancée — lire la critique du pilote. Elle s’ouvre avec un mystérieux centre de recherche perdu au milieu de l’Arctique dirigé par un homme mystérieux et dans lequel un virus mystérieux fait surface tuant mystérieusement des scientifiques. Le CDC est appelé à la rescousse pour trouver la mystérieuse origine de cette mystérieuse épidémie.

Après 5 épisodes, en plus d’avoir des personnages agissant de façon mystérieuse ou mystérieusement stupide, aucun éclaircissement pertinent ne nous a été donné sur quoi que ce soit. En fait, la seule chose qui a véritablement changé est le nombre de protagonistes encore en vie. À ce rythme, on peut espérer que Helix se conclut simplement parce que tout le monde sera mort.

En attendant, pour chaque mystère non résolu, deux nouveaux font surface – ou presque. Le souci avec autant de mystères est que si les scénaristes se contentent de ne rien révéler, cela devient tellement opaque que plus rien n’a de sens.

L’idée de départ est bonne, mais, dans cette ère post-Lost, beaucoup de shows ont voulu jouer cette carte ambitieuse et il est clair que cela ne fonctionne pas sans la livraison régulière de révélations, petites ou grandes.

Après 5 épisodes, on n’attend clairement pas que Helix nous ait livré tous ses secrets, bien au contraire, c’est le genre de série que l’on regarde pour être intrigué. Le problème est que rien ne filtre et l’histoire semble simplement aller nulle part alors que la moitié des personnages sont morts ou incapacités.

Pour que cela fonctionne, il aurait été nécessaire que l’on connaisse un minimum certains protagonistes avant de les mettre en péril. Comment peut-on s’inquiéter pour eux quand leur sort n’a pas d’impact sur nous ? Tout ce qui reste n’est alors qu’agacement, car l’investissement dans l’intrigue est bien trop faible pour que naisse une quelconque frustration.

Helix n’est pas la première ni la dernière à s’aventurer sur cette route. La différence est qu’elle ira au bout de sa première saison, là où d’autres ont été rapidement annulées sur des grands networks. Il faut dire qu’il y a quelque chose d’étrangement captivant à voir tout ce que les scénaristes sont capables d’inventer comme distractions pour éviter de révéler quoi que ce soit. Cela en devient presque comique et très second degré.

Si ça se trouve dans 2 semaines, il y aura tellement de réponses de délivrer que l’on ne saura plus où donner de la tête.

Tags : Helix moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link