Quelqu’un se souvient de Lone Star ? Aujourd’hui, oui, c’est certain, il y a du monde, mais d’ici quelque temps, la question sera plus pertinente (par exemple, qui se souvient de Viva Laughlin, d’Emily’s Reasons Why Not, de l’ignoble Do Not Disturb, de Happy Hour, etc, etc… ?).

Cette annulation de Lone Star aura fait parler et c’est normal, car c’est la première de la saison à être retirée de la grille. Pas la dernière, ça c’est garanti, et ceux qui peuvent la suivre commence déjà à s’aligner. Cela dit, si The Whole Truth ou My Generation avait ouvert la voie, on n’en aurait pas fait tout un cirque, car Lone Star, elle, est arrivée sur un tapis rouge déroulé par les critiques.

Des séries prometteuses qui sont vite enterrées, il y en a eu beaucoup, et il y en aura d’autres. Le fait est qu’une série n’est pas là pour vivre deux épisodes et qu’avec si peu de diffusés, tout ce qu’on peut en dire c’est qu’elle avait du potentiel, pas qu’elle était géniale, car c’est sur la durée qu’elle aurait confirmé ça. Si The Good Wife avait suivi cette même route de l’annulation la saison dernière, ça aurait été dommage, on en aurait parlé, mais on ne pouvait pas savoir si elle allait devenir ce qu’elle est devenue ou simplement mal tourner.

Ici, c’est pareil. Lone Star aurait pu aussi bien se révéler être particulièrement mauvaise au bout d’une demi-saison et ça ne nous aurait pas chagrinés de la voir partir. En tout cas, moi, je suis déjà passé à autre chose, car il y a énormément de séries, je ne peux pas m’arrêter pour regretter celles qui ne seront jamais rien de plus qu’une occasion ratée pour la FOX de faire quelque chose de différent.

Le pire étant que certains spectateurs s’en prennent à la chaine, comme si c’était elle qui avait dit aux gens de ne surtout pas regarder la série. Le network perd gros, probablement bien plus que les téléspectateurs. D’ailleurs, cette chaine est admirable. Elle a annulé plein de séries et a été fortement critiquée pour ça, mais à la vérité, elle a donné sa chance à énormément de projets ambitieux et à risques qui n’ont simplement pas fonctionné. De plus, après avoir été suffisamment généreuses avec Dollhouse (qui n’aurait jamais dû passer la saison 1 vu ses résultats d’audience), on pouvait difficilement lui demander d’encaisser le coup d’un nouvel échec, surtout quand celui-ci est aussi cuisant (1.0 pts sur les 18-49 ans en deuxième semaine un lundi soir !). Cela n’efface pas certaines annulations qui sont encore aujourd’hui discutables, mais toutes les chaines ont fait des erreurs.

Bref, Lone Star, c’est de l’histoire ancienne. Lundi prochain, Tim Roth revient avec Lie To Me, une série qui en vaut d’autres et qui a l’avantage d’avoir déjà des spectateurs fidélisés. Ce n’est pas un succès et il est probable qu’elle ne survive pas encore très longtemps, mais elle offre un minimum garanti à la chaine.

La vie des sériephiles va donc se poursuivre avec une nouveauté en moins.