La saison 2015-16 pourrait marquer la mort de la nostalgie à la télévision

7 Sep 2015 à 13:35

The X-Files (Mulder)

La nostalgie est un sentiment puissant, en particulier quand il est instrumentalisé pour nous vendre quelque chose. La télévision baigne étrangement dedans, en dépit du fait que certains journalistes s’obstinent à véhiculer l’idée que ce n’était justement pas mieux avant.

Malgré tout, les chaines américaines ont toujours fonctionné en cherchant à capitaliser sur les succès passés. Au départ, c’était même ceux de la radio qui servaient à alimenter les programmes télévisés. Depuis, cela est devenu cyclique. C’est un rouage de l’industrie, car tout le monde aime un comeback.

Cette saison pousse cependant l’approche bien plus loin. Il n’est simplement question de revoir l’ancienne star d’une série se lancer dans un nouveau show ou de voir un concept rebooté. Non, ce sont des séries qui reviennent à la vie – et on ne parle pas ici d’un simple téléfilm de réunion pour rallumer la flamme une dernière fois.

Quand Mission : Impossible le fit en 1988, c’était la conséquence de la grève des scénaristes qui encouragea la commande d’un format déjà rôdé qui fournissait des scénarios faciles à mettre à jour. C’est donc par nécessité que le show vit le jour sur ABC.

Aujourd’hui, il n’y a pas une importante grève pour justifier la vague de revivals qui nous attend cette saison. Malgré tout, on ne peut pas dire que l’industrie est au mieux de sa forme. De plus, quand on constate le succès rencontré par les nouveaux épisodes de vieilles franchises au cinéma, il est difficile de penser qu’il n’y a pas une certaine viabilité économique derrière le concept.

Cela dit, il n’est pas question de ramener un ou deux procedural dramas, on parle ici en partie de séries feuilletonnantes. On parle ici de shows qui ont popularisé et fortement exploité le concept de mythologie à la télévision. Le but n’est pas de simplement reprendre une vieille idée, de la dépoussiérer et de relancer la machine. Au lieu de cela, ce sont des suites que l’on veut nous offrir.

C’est là que la nostalgie entre en jeu, car ce sentiment s’accompagne d’une légère dose d’idéalisation. Il en faut d’ailleurs une grosse pour expliquer que Heroes Reborn puisse à ce point attiser la curiosité. Si on cherchait à mettre tout le monde d’accord sur ce qu’il y avait à retenir de la série originale, la seule chose qui ferait certainement l’unanimité serait le passage de Christopher Eccleston qui marqua le point culminant de la première saison. Le reste fut une suite de déceptions qui semblait sans fin tellement Tim Kring paraissait incapable d’exploiter ses idées convenablement jusqu’au bout.

Dans le même esprit, qu’est-ce qui peut bien motiver un retour de Prison Break ? Sa chute fut plus fracassante que celle d’Heroes. De même, tout le monde l’a oublié parce qu’elle fut d’une qualité indiscutablement supérieure à ces autres séries, mais Twin Peaks a été annulée au bout de sa saison 2 car les spectateurs ont juste arrêté en masse de regarder.

The X-Files s’est également achevée dans une relative indifférence et le second film de la franchise fut décevant, mais elle a accumulé plus d’années glorieuses que les autres et c’est au moins terminé avec plus de 10 millions de téléspectateurs. Selon les standards actuels, c’était un hit, même quand elle n’était plus que l’ombre de ce qu’elle fut.

Heureusement, on se souvient de toutes ces séries. NBC vient d’annuler le retour de Coach et personne ne le regrette, car la série – qui n’est jamais arrivée en France par ailleurs – était globalement un souvenir trop lointain pour que quelqu’un saisisse pourquoi une suite fut commandée en premier lieu. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de Full House (La fête à la maison) qui sera de retour grâce à Netflix parce que toute une génération serait apparemment nostalgique au point de justifier un tel projet.

Peu prétendent avoir compris la fin de Twin Peaks, peu ont apprécié celle de The X-Files et encore moins celle d’Heroes, quant à la conclusion de Prison Break, elle sera effacée pour l’occasion afin de permettre la suite.

Il y a quelque chose de surréaliste à l’idée que cette saison 2015-16 soit marquée par tant de retours. La nostalgie est donc un sentiment qui peut être très fort, mais quand la réalité va reprendre le dessus, elle pourrait bien ne pas résister. Concrètement, si la déception ou – pire – l’indifférence sont au rendez-vous après un ou deux épisodes, il se pourrait que ce cycle se termine extrêmement rapidement. C’est peut-être cette perspective qui fait que tous ces projets attirent autant, la possibilité d’un échec est non seulement tangible, elle aura des conséquences, puisqu’elle ternira un souvenir qui était bon. À l’opposée, en cas de succès, c’est une réhabilitation en bonne et due forme qui est à la clé. Les enjeux sont presque plus culturels que financiers à ce stade, on peut même dire que cela devient personnel pour beaucoup de monde. Après ça, il se pourrait que plus personne ne veuille de suite à leurs séries préférées.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link