FlashForward - Scary Monsters and Super Creeps (1.06)

Comme le titre l’indique, je vais aujourd’hui évoquer un problème grave : le Flash Forward. Comme tout le monde sur Terre (qui ne sera pas mort d’ici le mois d’avril), le 6 octobre dernier, j’ai passé 137 secondes dans le futur. J’ai donc décidé, aujourd’hui, de vous révéler ce que j’ai vu durant ce flash forward.

Je tiens à vous le dire, c’est perturbant : j’étais en train de regarder un épisode de FlashForward ! Je ne vous dirais pas ce qui s’y passe, car vu que ce n’était pas les dernières minutes de l’épisode, et bien, c’était stupide et sans intérêt. Que voulez-vous, on ne peut pas changer une formule.

Donc, Mark Benford se la jouait gros boss qui fronce les sourcils en tentant de réfléchir à ce qu’il pourrait bien faire maintenant que… (SPOILER).

Décidément, je ne peux rien vous dire, mais j’avoue être perturbé de savoir que je n’ai pas réussi à abandonner cette série qui, pourtant, fait tout pour que je la lâche. Après tout, chaque semaine des spectateurs semblent quitter le navire. Pourquoi pas moi ?

Je n’y prends pas de plaisir particulier, l’histoire ne me passionne pas, j’ai clairement mieux à faire que passer 42 minutes par semaines à la regarder… mais toutes les semaines je reviens, notant à quel point les personnages sont stupides, autant que les scénaristes qui organisent un évènement mondial et qui ne s’intéressent qu’à une poignée d’habitants que, forcément, tout connecte, même les responsables. On ne cesse pas de nous dire que tout le monde a vu le futur, mais nous on n’a le droit qu’à quelques agents du FBI qui ne semblent pas capable de gérer leur propre vie !

Bref, je fais partie de ceux qui pensent que la vision n’est pas immuable, que le futur peut changer et j’espère que tous ceux qui, comme moi, étaient devant un épisode de la série, décideront de signaler sur le réseau Mosaic qu’il faut absolument changer quelque chose à cette série. Peut-être qu’ainsi les scénaristes vont se réveiller et penser à plus que les 3 dernières minutes de leurs épisodes.

Nous pouvons changer le futur, c’est nous qui avons le pouvoir et la connaissance. Unissons-nous pour changer la télévision et surtout FlashForward. Si on ne le peut pas, les croyants parmi nous peuvent commencer à prier pour une annulation ou à l’arrivée de vaisseaux extraterrestres blindés de gens sexy qui veulent nous aider à… désolé, ce n’était pas dans mon Flash Forward.