Suits : Des avocats ayant peur du changement

Suits - Saison 4

Les séries possèdent toutes un pitch de départ, un fil rouge qui va, d’une façon plus ou moins importante, définir le cadre dans lequel elles vont progressivement évoluer. Dès lors, choisir un bon fil rouge se révèle être un choix crucial pour les scénaristes, de manière à ce que leur série reste pertinente et puisse se renouveler quand il le faut.

Suits se retrouve malheureusement du mauvais côté de la barrière. Le fil rouge de la série réside dans le risque que représente la découverte du secret de Mike (Patrick J. Adams), à savoir qu’il n’est pas diplômé de droit. Dès le départ, les seules intrigues avec un tant soit peu d’enjeux se concentraient sur le risque de voir le jeune avocat licencié de sa firme. Le problème principal réside du peu d’intérêt que représente ce fil rouge, compte tenu de la forme du show. Ce dernier repose en effet sur le partenariat Harvey (Gabriel Macht)/Mike et il est impossible que les deux soient séparés, auquel cas il n’y aurait plus de Suits !

Cela ne change rien au fait que la série m’a séduit lors de sa première saison par son côté très chic, ses dialogues mordants et sa bande-son accrocheuse. J’arrivais dès lors facilement à ne pas prendre en compte la faiblesse du fil rouge, le show (dans les deux sens du terme) se suffisant à lui-même. Les scénaristes ont par la suite pris la décision de « sérialiser » la série, mettant alors en place deux intrigues feuilletonantes par saison, la première prenant place sur 10 épisodes et la seconde sur 6, respectant le découpage plus qu’étrange observé par USA Network. Ce procédé fut un échec qualitativement parlant, l’équipe créative embourbant sa série dans des intrigues au long cours. Les personnages en pâtirent sérieusement, le show devint sérieux et complexe, le rendant alors moins agréable à suivre, d’autant plus que les scénaristes se sont montrés incapables de bien maîtriser le développement de leurs intrigues. En outre, la menace (toute relative) planant sur Mike revint à certaines occasions, notamment par l’intermédiaire de la victime désignée de Suits, l’avocat Louis Litt (superbe Rick Hoffmann). Ce continuel retour au fil rouge pour rajouter de l’enjeu me donna l’impression que le show tournait en rond et il me fallut du temps pour mettre le doigt sur le problème.

Suits arrive ni à se réinventer, ni à sortir de sa zone de confort. Les personnages restent les mêmes et sont, à l’exception d’Harvey et Mike, de plus en plus cantonnés à un seul rôle. Qui plus est la série est profondément sexiste, et ce, malgré le personnage de Jessica (Gina Torres) dirigeante de la firme. Les femmes servent simplement de sidekicks aux hommes et quand elles obtiennent du temps d’écran entre elles, elles ne parlent que de leurs petits amis respectifs ou encore des ragots de l’entreprise. Pour ces raisons, le show fut assez pénible à suivre en saison 2 et 3, malgré toute l’affection que j’ai pour lui.

Cependant, tout n’est pas noir puisqu’en toute fin de saison 4, les scénaristes, par le changement de travail de Mike, se sont forcés à bouleverser la formule de leur série. Pour avoir vu les trois premiers épisodes, l’équipe créative a encore peur d’évoluer en dehors de ce qu’elle sait faire et cela se ressent. Par exemple, le nouvel environnement de travail de Mike semble être la copie conforme de celui qu’il vient tout juste de quitter tandis que l’assistante de Mike est une Donna en acte. Néanmoins, les personnages se trouvent presque tous – à l’exception des pauvres Donna (Sarah Rafferty) et Louis – dans de nouvelles situations qui les obligent à réagir de manière différente qu’auparavant. L’ancien duo de choc Mike/Harvey se retrouve désormais opposé sur une affaire qui pourra se révéler dangereuse pour leur amitié. Jessica est confrontée à un dilemme concernant sa vie personnelle et son travail, et Rachel (Meghan Markle) travaille avec Harvey sur l’affaire l’opposant à Mike.

Les personnages faisant tout l’intérêt de Suits, ce développement ne peut qu’être positif et on peut espérer le meilleur pour la suite de cette saison 4 et de la série en général.

Dans l’affaire Suits contre le refus de changement, il va falloir que nos super-avocats réajustent leurs costumes, se jettent dans leur travail et trouvent la solution pour relancer définitivement leur série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link