Sundance Channel est-elle la nouvelle grande chaine du câble ?

12 Juil 2013 à 11:33

Top of The Lake

Début des années 2000, après la révolution The Sopranos, HBO était perçue comme une chaine ambitieuse et prête à prendre des risques. Si le slogan « It’s not TV, it’s HBO » est aussi bien ancré dans les mémoires, même s’il a depuis été remplacé et n’a donc plus cours, c’est car il retranscrit parfaitement cette période où c’était la chaine vers laquelle se tourner pour trouver quelque chose qui était différent, marquant, bouleversant.

Ce qui fait que, dès qu’une chaine s’orientait à son tour dans une direction plus osée, une question naissait irrévocablement : « est-elle la nouvelle HBO ? ».  Quand The Shield vit le jour, d’ailleurs, la création de Shawn Ryan sonnait plus comme une série HBO que FX. Il ne fallut pas trop de temps à cette dernière pour démontrer qu’elle avait sa propre identité et, une chose est certaine, cela n’a pas changé. Quoi qu’il arrive, FX ne fait comme personne et personne ne fait comme elle. Qu’on aime ou non, elle est seule dans son coin, et cela la rend unique en son genre.

On ne peut pas en dire autant de Showtime qui, elle, souffrit bien plus de la comparaison avec HBO, et ce, depuis le lancement de Dexter. Elle fut même un temps considérée comme une sorte de simili-HBO, tentant plus ou moins de l’imiter sans pour autant parvenir à délivrer des shows d’aussi bonne qualité.

Le temps a passé et HBO ne possède plus la même image qu’avant. Il faut dire que si on trouve Boardwalk Empire et Treme, le renouveau de la chaine s’est en partie fait avec True Blood et, surtout, quand elle lance une série, cela n’est pas forcément une valeur sûre. Ce temps-là est révolu.

Ce qui fait que, lorsqu’AMC a commencé à produire des shows, il ne s’agissait plus d’être la nouvelle HBO, juste la nouvelle et ambitieuse chaine du câble. Certes, le fait que derrière Mad Men se cache Matthew Weiner, ancien de The Sopranos, n’apparait pas anodin, mais AMC était « la petite chaine qui monte » et non « la future HBO ». Preuve que les temps ont changé, si Breaking Bad s’inscrit merveilleuse dans une logique qualité/réputation, The Walking Dead est LE succès de la chaine – et ce n’est clairement pas le summum sur un plan artistique, loin de là.

Il est évident que les chaines évoquées restent des héritières de HBO – dans ce qu’elles tentent d’accomplir. Après tout, le câble est aujourd’hui un vivier de séries, mais ce dont il est question ici est d’œuvres qui ont des ambitions particulières qui sont responsables de cette ligne que l’on a tracée entre les grands networks et le câble. La qualité, par contre, est de plus en plus variable et HBO n’est plus le modèle qu’elle était.

Sundance Channel l’illustre en faisant ses premiers pas dans le monde de la série télévisée au cours de la saison 2012/2013, avec Top of The Lake, coproduite avec BBC Two et UKTV, et surtout Rectify – sa première création originale. Elle est avant tout la petite sœur d’AMC, appartenant au même groupe de médias (qui possède aussi IFC).

Nous sommes à une époque où il n’est pas difficile d’avoir l’impression que toutes les chaines se lancent dans la production de séries – avec plus ou moins de succès. Du coup, il faut avouer que nous avons arrêté de chercher la chaine qui pourrait devenir un nouveau vivier. Pour autant, comme Sundance Channel l’a merveilleusement rappelé, avoir une identité est important. Top of The Lake et Rectify sont le résultat de cela et, dirons-nous, quel résultat !

Sundance Channel devant son nom au festival, elle a une ligne artistique à suivre qui est assez évidente. En somme, la grosse production clinquante ne viendra pas s’immiscer dans les programmes de la chaine qui a vu le jour pour la diffusion de films indépendants.

Il n’y a rien d’étonnant alors à retrouver sur celle-ci des gens qui naviguent justement sur la scène indépendante, avec une vision artistique prononcée. Et c’est bel et bien cette approche qui rend Sundance Channel si attractive et qui la pose dès lors comme une potentielle future grande chaine. Après tout, cela peut dérailler, mais pour le moment, même si on ne peut être sûr de la qualité d’un show, elle s’oriente dans la bonne direction. En plus d’une saison 2 de Rectify, elle coproduit avec BBC Two The Honourable Woman avec Maggie Gyllenhaal dans le premier rôle, et a commandé aussi The Descendants avec Julianne Nicholson.

L’amateur de série est toujours à la recherche de la prochaine grande série et elle a des chances de se trouver sur Sundance Channel. Elle a en tout cas tout pour être la nouvelle grande chaine du câble.

Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez jeter un coup d’œil à Top of The Lake et, surtout, regarder Rectify.

Sundance Channel existe en France et elle est accessible sur Free (133), Numericable (114), SFR (102) et Virgin (191).
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link