True Blood et le problème de la conclusion qui arrive bien trop tard

23 Août 2014 à 10:35

True Blood - Saison 7

Tout le monde le sait à ce point, l’ultime épisode de True Blood sera diffusé dimanche soir sur HBO. C’est donc la fin de l’aventure pour Sookie (Anna Paquin) et ses amis de Bon Temps. Cela dit, à voir la qualité globale de cette saison 7, il est difficile de contester le fait que cette conclusion arrive trop tard.

Chacun peut débattre du moment où il pense que la série d’Alan Ball aurait dû ne plus être renouvelée, nous savons bien que le business et la qualité ne sont pas nécessairement amis, même si Michael Lombardo, directeur de la programmation chez HBO, tente de nous faire croire le contraire. Il explique d’ailleurs l’annulation de True Blood de cette façon :

Every season we sit down with the creator and say ‘Tell us what the next year will be like.’ And if there aren’t exciting, unbelievable, undeniable ideas in the coming season, we’re questioning. And I think in the case of True Blood, it just felt like we had reached a place where the storytelling was hitting a wall. And to stay just because the ratings were strong felt not who we are and we needed, quite honestly, the money and Sunday night space for new shows.”

Concrètement, HBO voulait tourner la page, mais a profité du fait que les scénaristes de la série n’avaient plus rien à dire pour ne pas commander une saison 8 – et offrir la case horaire ainsi libérée à la saison 2 de True Detective l’été prochain.

Quoi qu’il en soit, même si Lombardo ne s’en est pas rendu compte tout de suite, cela fait un moment que True Blood parait avoir oublié de quoi elle essayait de nous parler. Derrière le sexe et la violence que l’équipe créative du show utilisait pour satisfaire certaines demandes de leurs spectateurs, il était question d’explorer des problèmes de sociétés. Les vampires qui se révèlent au monde et tentent d’être acceptés et d’obtenir des droits servaient en partie de paraboles pour évoquer les obstacles que rencontrait la communauté gay américaine – ce qui pouvait également refléter ceux d’autres minorités.

Dans ce sens, True Blood avait donc un propos qui était par moment un peu trop enfoui derrière la superficialité du monde dans lequel l’histoire prenait place – ou par la stupidité confondante des protagonistes. Malgré tout, c’était bien là et la série trouva une certaine forme de légitimité grâce à elle. Malheureusement, tout s’est petit à petit évaporé à cause d’une structure narrative qui a rapidement montré des signes de fatigue, des twists peu enthousiasmants et des personnages limités par des intrigues de moins en moins consistantes, mais de plus en plus redondantes. Chaque bonne idée injectée dans le mélange était étouffée par les mauvaises qui ont été étirées plus que de raison.

Concrètement, la recette du succès a été égarée sans que personne ne s’en rende compte et True Blood prit alors la forme d’une longue fuite en avant se reposant avant tout sur des éléments mythologiques qui n’ont fait que l’éloigner de ce qui la rendait si fraiche et irrévérencieuse.

À un épisode de la conclusion, le seul moyen de se sentir encore concerné par ce qui se passe est d’avoir trouvé une façon de rester investi dans l’aspect relationnel de la série, cette partie qui fut la plus superficielle du début à la fin. D’une certaine manière pourtant, cette saison 7 semblait destiné à revenir à ses racines, son histoire de virus paraissait construite pour évoquer la propagation du SIDA, mais les fondations du show sont trop fragiles à ce stade pour soutenir une métaphore qui méritait de la complexité et de la subtilité – deux éléments qui furent rarement associés à cette série HBO.

Au bout du compte, il aurait été préférable que la conclusion de True Blood arrive il y a déjà quelques saisons, car les mésaventures de Sookie et de ses vampires possèdent désormais un intérêt proche de l’anecdotique qui a poussé les scénaristes à faire du remplissage et à se focaliser sur tout ce qui ne comptait plus vraiment.

Il ne nous reste alors plus qu’à dire adieu aux habitants de Bon Temps afin de passer à autre chose, ce qui ne devrait donc pas demander un effort particulier.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires