La rentrée est là avec FX qui a ouvert le bal et The CW qui enchaîne avec… ce que fait cette chaine – pour faire simple.

Et ce n’est pas que j’étais en manque de séries, mais je déteste les périodes de transitions avec, d’un côté, les séries qui se terminent, et, de l’autre, celles qui n’ont pas encore commencé. On est en plein dedans, mais je sais que dans deux semaines la folie sera là, et ce, pour pratiquement 9 mois.

Vous savez ce que je fais durant la période des vacances de la mi-saison ? Je dors. Il faut bien à un moment ou un autre de toute façon.

Alors, qu’est-ce Critictoo prépare pour cette nouvelle saison ?

Au programme, la même chose que d’habitude, mais on essaie toujours d’innover et de trouver le temps de créer du contenu un peu différent. Cela dit, de notre côté c’est une prise de tête constante. On a quelque peu réduit ça en planifiant au mois les publications, mais il faut toujours s’adapter à ce qui se passe. Et ça, c’est sans parler des textes que l’on n’arrive jamais à publier. Certains arrivent plus d’un an après avoir été écrits (cf. Deadwood), d’autres sont rédigés pour le lendemain.

Bref, c’est beaucoup de travail, mais surtout, il y a beaucoup de séries à regarder et ça, c’est quand même ce qu’il y a de mieux quand les séries sont bonnes. Le souci est que ce n’est pas une chose qui est garantie.

Parfois je regrette le temps où je suivais les diffusions lors de leurs passages sur la tv française, car il y avait une sorte de sélection naturelle qui se faisait. Aujourd’hui, avec internet, on a accès à toutes les séries simultanément, et ce, de plusieurs pays.

Il faut bien mettre en perspective que pour le téléspectateur moyen américain – par exemple –, il y a un choix qui se fait naturellement en fonction des horaires de diffusion, de la possession d’un TiVo ou autres enregistreurs, et de l’abonnement au câble. Nous, on ne se dit pas qu’on doit choisir, on a un buffet à volonté qui semble intarissable pour peu que l’on comprenne la langue de Shakespeare (et celle d’autres pays dont j’ignore le nom du représentant local) ou que les sous-titreurs soient efficaces.

La grande nouveauté de la saison est que j’ai décidé de regarder moins de séries. Comment ça fonctionne jusque-là ? Mal. Je me suis un peu planté avec l’été, mais je vais essayer de faire de l’automne un succès. C’est décidé, je serais strict ! On commence : je ne regarderais pas Hellcats.

C’est vrai que je ne regarde pas beaucoup de séries de The CW d’habitude, mais cette saison il y a Nikita qui m’a l’ai sympathique (on verra demain). L’année dernière j’ai regardé The Vampire Diaries et Supernatural, alors peut-être que je vais en rajouter une ! Il faut juste que je trouve des séries à ne pas suivre. Ça ne devrait pas être trop dur quand même, car beaucoup sont dispensables, mais si tout était du niveau de CSI : Miami ou de NCIS : LA, ma vie serait plus simple.

En tout cas, j’essaierai de partager avec vous les raisons pour lesquelles j’ai décidé de ne pas suivre ou de persévérer avec telle ou telle série.