Y a-t-il trop de séries TV ?

18 Avr 2013 à 9:42

Modern Family – Saison 2

Il y a quelques semaines, alors que House of Cards était de toutes les conversations, la presse américaine spécialisée tentait d’évaluer ce que le modèle économique de Netflix signifiait pour l’industrie.

Aujourd’hui, c’est un peu de l’histoire ancienne, sauf qu’un nouveau sujet de réflexion commence à émerger, Netflix n’étant cette fois qu’une goutte d’eau dans un vase qui déborde déjà.

Le critique Alan Sepinwall, dans son article How much good TV is too much? (qui trouve écho dans celui de TV Guide), nous fait part du fait qu’il n’a juste plus le temps pour visionner tout ce qu’il voudrait. Sur ce plan, on le comprend. De plus en plus souvent, on nous demande à Critictoo d’écrire sur des séries que nous n’avons pas encore eu le temps d’évoquer, car nous n’avons simplement pas eu le temps de les regarder.

Au sujet des séries TV, la presse français a régulièrement relayé l’idée que les choses ont principalement changé ses 10 dernières années, qualitativement parlant. La vérité est qu’il y a peut-être plus de bons shows parce qu’il y a juste plus de shows. Les statistiques sont là, en 2002, il y avait 34 séries originales sur le câble américain, tandis qu’en 2012 on a atteint 128 et que 2013 dépassera facilement ce chiffre. Rien que ces derniers mois, History, DirecTV et maintenant Sundance Channel ont lancé leurs premières séries bien à elles, et elles ne comptent pas s’arrêter tout de suite. A côté, la production des grands networks a légèrement baissé, mais pas suffisamment pour faire une réelle différence.

En tant que critique, il est impossible de tout suivre, on sature à un certain niveau. Il y a encore 5 ans, il était encore possible de tenir la cadence, mais plus trop à présent. Dans ce sens, les journalistes américains l’ont peut-être facile, car pour eux, la production européenne est quelque chose d’exotique qui ne les touche pas vraiment.

La France est un vrai carrefour culturel. On en reçoit de tous les côtés. Entre la télévision américaine et la britannique (que nous privilégions sciemment sur Critictoo), il y a de quoi largement s’occuper, mais en plus la Scandinavie s’y met, tandis que les productions allemandes et espagnoles sont présentes de manière plus ou moins discrète depuis longtemps. Ajoutons bien entendu la scène française de plus en plus productive et les quelques autres importations en provenance de l’Europe de l’Est, et on a presque fait le tour. En terme d’animation, l’Asie a toujours été bien représentée chez nous et, au rythme où évoluent les choses, il ne serait pas étonnant de voir arriver quelques dramas d’ici peu.

Concrètement, il y a de la série TV à ne plus en vouloir. Étrangement, on peut encore trouver des gens pour penser qu’il ne s’agit que d’une mode – ce qui était déjà ridicule il y a 15 ans, alors aujourd’hui !

Heureusement, bien entendu, toutes les séries ne sont pas diffusées à la même période, mais le problème est que, quand on arrive à ce niveau de la saison, avec le retour du beau temps et un planning déjà bien chargé, peut-on encore sérieusement s’investir dans quoi que ce soit de nouveau ? D’ailleurs, il n’est probablement pas nécessaire de pousser jusqu’à ce stade, puisque dès la mi-saison, un clair désintérêt pour les nouveautés se fait sentir. C’est quelque chose que l’on constate chez Critictoo, tout particulièrement dans la section commentaires où on peut régulièrement lire « je lui donnerai une chance plus tard, si j’en lis du bien et/ou si j’ai le temps » – je paraphrase.

La large quantité de séries et les multiples façons de les regarder sont deux facteurs qui semblent plus encourager chez le téléspectateur la prudence que l’envie de découverte. C’est une bonne chose pour ceux qui sont critiques de séries, car le métier a de l’avenir dans une telle conjoncture, mais cela risque également de rapidement enterrer les chances de séries qui doivent s’ajuster avant de trouver leur rythme. Par le passé, on pouvait s’engager dans un show moyen et le voir devenir un grand – ou non. Fringe, par exemple, démarrait avec du potentiel, mais une structure redondante poussiéreuse et des mystères pas toujours enthousiasmants. Elle s’est progressivement transformée en une excellente série de SF, et il n’y avait pratiquement plus personne pour la suivre quand elle s’est terminée. Cela devient de plus en plus fréquent et certains téléspectateurs attendent que des séries soient immédiatement de premier ordre sous peine de les reléguer aux oubliettes sans tarder, faute de temps à leur consacrer.

Il y a donc bien plus de séries, et certainement plus de bonnes séries à suivre – comme il y en a plus de médiocres et de vraiment mauvaises, c’est mathématique. Ne pas avoir le temps de suivre celles que l’on apprécie le plus est ainsi une conséquence notable, mais savoir que parmi celles qu’on laisse de côté il y en a peut-être une que l’on aimerait encore plus que les autres est quelque peu déprimant pour n’importe quel passionné. Le plus difficile est probablement que l’on doit faire la paix avec cela à présent.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link