Clara Sheller – Saison 2

clara sheller saison 2 - Clara Sheller – Saison 2

Trois ans se sont écoulés. Clara vit toujours en couple avec Gilles dans le même immeuble que leur ami JP, mais le comportement de la belle, plus qu’immature va chambouler toute leur petite vie tranquille…

A=JP
B=Gilles
C= Clara

Dans un triangle rectangle, le Théorème de Pythagore dit que le carré de l’hypothénuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés. Comme quoi il me reste encore quelques bribes de cours de mathématiques et que je n’ai donc pas passé mes années Collège à somnoler au fond de la classe près du radiateur, n’est-ce pas Madame Biiiiipppppp ?

Et il est clair que le théorème de ce cher mathématicien philosophe astronome grec, s’applique parfaitement à cette série Made in France. La preuve avec ce qui suit.

Après moult péripéties, cette seconde saison fut enfin annoncée à grand coup de marketing par France 2. Nouveau casting, plus de trois années d’attente, la première chaîne du Service Public voulait récidiver son effet de surprise de la saison 1. Première cuvée qui ne m’avait d’ailleurs pas laisser un souvenir impérissable, même si à l’époque, Printemps 2005, le ton proposé par la série avait détonné quelque peu dans le paysage audiovisuel français, réalisant même de très bonnes audiences avec une moyenne de 5,6 millions de téléspectateurs. Alors, est-ce que le pari risqué de France 2 de ressusciter ce programme a porté ses fruits en terme de qualité, la réponse est oui. Mais c’est plutôt du côté des audiences que le bât blesse, cette saison dépassant avec mal  les 3,5 millions de fidèles en moyenne sur les six épisodes, dispatchés en trois soirées. Le format et le jour de diffusion restant les mêmes.

On retrouve donc cette chère Clara (interprétée maintenant par Zoé Félix) en couple avec Gilles (François Vincentelli ) et vivant toujours dans le même immeuble que son meilleur ami homosexuel JP (Patrick Mille). Situation peu banale vu leur passé commun et qui va conduire à toute une série d’imbroglios amoureux entre les trois protagonistes principaux. Tout d’abord mention spéciale au casting, qui est bien meilleur que celui de la première saison. Zoé Felix que je n’ai pas vu dans “Bienvenue chez..” (et oui il y a encore des personnes qui n’ont pas vu ce film en France, désolé Dany), est une Clara assez convaincante. Tantôt tête à claque, tantôt touchante, son personnage va évoluer d’un point de vue mâturité au fil des épisodes. François Vincentelli déjà convaincant dans la série Hard, confirme qu’il est la nouvelle belle gueule des séries françaises, et campe un Gilles indécis sur sa sexualité et ses sentiments amoureux, des plus crédible. Patrick Mille clôt ce trio Pythagorien en interprétant un JP juste et loin des clichés habituels sur les Gays. Autours d’eux va se greffer toute une myriade de seconds rôles avec des invités de prestige, tels que Annie Duperey en mère de Clara, Bernard Lecoq en père de Gilles (amusant au passage de voir le couple célèbre de TF1 d’Une Famille Formidable en geist sur France 2), Patrick Bouchitey, ou encore Charlotte de Turckheim dans le rôle de la maman farfelue de JP. Les six histoires sans être extraordinaires suivent le même fil conducteur, soit la relation du tryptique Clara/Gilles/JP, et démontrent à nouveau que dans l’Amour, le chiffre 3 rime rarement avec harmonie et bonheur. Néanmoins, sous couvert de prouver qu’être adulte, qu’être parent et qu’être amoureux ne sont pas choses faciles de nos jours, la série évite la voie du drame en conservant un ton léger et divertissant.

Proposant une écriture dynamique, et une bande son au petit oignon, cette seconde saison même si elle n’est pas parfaite, redonne espoir dans la fiction française, qui quand elle n’essaie pas de copier le modèle américain peut offrir des séries solides et agréables à suivre (comme David Nolande il y a 2 ans avec Frédéric Diefenthal qui interprétait JP dans la 1ère saison de Clara Sheller). Cependant, les audiences décevantes et en deçà des espérance du Service Public , ne laissent peu de chance à une troisième saison alors que la fin est des plus ouverte avec une Clara célibattante et des plus osée avec le couple Gilles/JP, en tout cas pour la bonne morale de la ménagère de moins de 50 ans. Série qui a du faire hurler une nouvelle fois tous les homophobes de l’hexagone, mais qui aura eu au moins le mérite de montrer autre chose en Prime Time le mercredis soir et ce pendant trois semaine, et rien que ça c’est déjà beaucoup…

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires