Him & Her – Saison 1

Steve et Becky sont jeunes, en couple et sans envie de travail. Ils passent le plus clair de leurs journées dans la chambre de l’appartement de Steve, à manger, dormir, boire, faire l’amour, regarder la télévision, recevoir le voisin ou la sœur de Becky …

Comédie observatrice de Stefan Golaszweski, Him & Her nous plonge pendant 30 minutes, à chaque épisode, dans le quotidien de Steve et Becky, jeune couple préférant feignanter que travailler.

Aidée par son concept, cette première saison s’impose grâce à ces constats évidents sur la vie à deux, ne cherchant pas à la romancer, mais à tenter de la représenter avec le plus d’honnêteté possible, même si cela fournit un peu trop de blagues hygiéniques peu inspirées. Qui plus est, cette mise en scène est appuyée par le fait que les histoires se déroulent sur une période de 30 minutes en continu. Ainsi, utilisant chambre, entrée, salle de bains et cuisine pour déplacer ses personnages dans cet espace réduit, la série exploitera à bon escient son décor, jouant bien entendu avec son réalisme pour chercher des situations inspirées ou humoristiques.

Malgré toutes les bonnes intentions qu’il peut y avoir et les idées présentes au sein de cette saison, cela n’est pas forcément suffisant pour faire de Him & Her une comédie dynamique. La série, dès son pilote, s’impose comme sympathique et bien pensée, mais elle ne parviendra pas réellement à dépasser ce stade.

Dramédie avant tout, le programme joue avec quelques gags répétitifs et tente de connecter son spectateur avec ses personnages à travers des situations familières. La vie de couple n’est pas trépidante et si celle de Steve et Becky possède ses moments, elle manque quelque peu d’énergie pour que Him & Her puisse sortir de son schéma, incarnation de ses forces et de ses faiblesses, comme c’est souvent le cas dans les séries conceptuelles de ce type.

Pour multiplier les dynamiques, Steve voit régulièrement venir à son appartement la sœur de Becky et son futur mari, la première ne brillant pas par son esprit et le second étant plus lourdaud que malin. Leur voisin, Dan, vient régulièrement sonner à leur porte, s’incrustant et rarement réellement désiré. Ce sont eux qui passent le plus souvent, alors que d’autres amis leur rendront visite, ainsi que la mère de Steve ou encore les parents de Becky. À travers eux, il y a ainsi la possibilité de fournir un portrait plus fouillé de l’environnement dans lequel le couple évolue, ainsi que de les développer eux en tant que personne, mais dans cet univers restreint, il se trouve aussi que les limites des protagonistes se font ressentir.

Ainsi, Him & Her fut définit dans son ensemble – ou presque – avec son premier épisode. Série sympathique voulant avant tout offrir une représentation réaliste du couple qui partage cet appartement, avec une absence de but certain, elle parviendra à briller occasionnellement, mais ne réussira pas réellement à s’élever, ne suscitant pas vraiment d’enthousiasme fort, et restant au bout de ses 6 épisodes avant tout plaisante à suivre,

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link