On Air

on air - On Air

Dans les coulisses d’un drama coréen… Oh Seung Ag est l’une des actrices les plus populaires du moment, et vient de quitter son manager pour Jang Ki Joon, dont l’entreprise vient de faire faillite. Il la pousse à accepter de jouer dans le drama Ticket To The Moon, scénarisé par Seo Young Eun, qui a déjà donné le jour à plusieurs dramas à succès mais peu originaux, et réalisé par le débutant Lee Kyung Min.

Si On Air est présenté comme une romance, le visionnage va démontrer que ce drama est bien plus, et offrir un regard rafraichissant, intéressant, ironique et toujours respectueux, sur la production télévisuelle coréenne.

À travers 4 protagonistes principaux emblématiques – une actrice, une scénariste, un réalisateur et un agent – nous allons découvrir tout du long les coulisses de la production d’un drama, de son idée de base à la fin de sa diffusion. Alors que l’on apprend tout doucement à se familiariser avec les personnages, nous suivons la création de la série, et tous les obstacles qui peuvent se dresser sur la route. On se doute bien que tous ne tombent pas sur un même drama, mais du caprice de la star, à celui de la scénariste, de la création des équipes techniques, à la réécriture des scénarios, de la difficulté à réunir des fonds, et multiples ronds de jambes qu’il faut faire, des conflits internes et externes à la production, tout y passera, sans pour autant plonger dans une vision trop négative ou positive. En effet, totalement conscient des travers du genre, du schéma répétitif, et de la volonté d’un public à vouloir voir toujours la même chose (tout en clamant l’inverse), On Air dépeint avec beaucoup de sincérité les difficultés que peut rencontrer la scénariste à changer la donne, risquant sa carrière, tout autant que les tourments émotionnels que peut vivre une actrice au sommet, touché par les critiques négatives, et qui a peur de ne pas être à la hauteur. Des femmes à succès sont mises en scène, tandis que les hommes luttent pour réussir. Le réalisateur voit ici l’opportunité de créer une œuvre innovante, mais lutte continuellement, devant toujours faire ses preuves à cause de son inexpérience. L’agent, quant à lui, court dans tous les sens, pour protéger les intérêts de son actrice et la servir du mieux qu’il peut, des caprices aux négociations de contrats, en passant par les scandales.

En plus d’avoir un sujet plus qu’intéressant et d’offrir un regard honnête dessus, On Air possède des protagonistes forts, qu’on apprend à connaître et à aimer tout du long. Alors que Oh Seung Ah débute avec l’image d’une starlette capricieuse, elle se dévoilera sous nos yeux, se montrant être avant tout une femme fragile, ayant peur de l’échec, tout en entretenant une image de star. Dans ce rôle, Kim Ah Neul se révèle alors surprenante, et difficile de ne pas être conquis à la fin du visionnage. A ses côtés, Jang Ki Joon se montre avant tout solide, prêt à surmonter les évènements, nous offrant un regard peu commun sur une profession rarement évoqué et surtout, qui n’a pas les mêmes codes qu’en Occident. Un scandale, une sex tape peut détruire toute une carrière, et ici, le rôle de l’agent prend une valeur primordiale, dans sa capacité à protéger son actrice, à étouffer les mensonges (et on imagine aussi, les vérités) avant l’heure. Dans les coulisses, Seo Young Eun est la plume, avec un comportement parfois enfantin, et un ego important, jugeant que sans le scénariste, le drama ne vaut pas grand-chose, et qui devra alors apprendre à se remettre en cause, à accepter les critiques, et retravaillé, comme souvent, les textes à la dernière minute, tandis que le réalisateur, Lee Kyung Min, doit accepter les réprimandes, essayer de faire tout fonctionner sur les plateaux, alors que tout va bien trop vite. Ils sont entourés de seconds rôles – des assistants aux techniciens, en passant par les autres acteurs, agents et directeur de chaine – qui enrichissent l’univers, le crédibilisent, et offre eux aussi l’opportunité d’explorer sous un autre angle – financier, publicitaire, etc. – le travail réalisé au cours d’une production.

On Air n’est pas un drama parfait et connaît quelques moments d’essoufflements, mais se révèle être un regard sur les coulisses enrichissant et intéressant, mettant en scène des personnages adultes, réfléchis et complexes, auxquels on s’attache. Un drama qui vaut alors largement le coup d’œil.

Tags : séries asiatiques moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires