Survivors – saison 1

survivors - Survivors - saison 1

Un virus se répand sur la planète, tuant la majorité des êtres humains. Certains, naturellement immunisés, vont devoir survivre dans les ruines de notre civilisation.

La BBC a ressorti de ses vieux cartons un classique anglais de 1975, qui fut en son temps un succès, et sûrement un projet audacieux. Ainsi, Survivors de Terry Nation plongeait le spectateur dans un monde où 99% de la population avait été tuée par un virus. Le 1% restant devait alors tenter de survivre.

Pour son remake, la chaine ne fait pas les choses à moitié, et s’offre un casting 5 étoiles : en tête du peloton, Julie Graham, qui malheureusement, sortie de Bonekickers, n’est pas accueillie à bras ouvert sur ma télévision ; Max Beesley, Paterson Joseph, Zoe Tapper, Nikki Amuka-Bird, Phillip Rhys, Chahak Patel et Robyn Addison. Tout ce beau monde représente nos survivants. Alors, certes, sur la photo promo, on y trouve Freema Agyeman et Shaun Dingwall, mais leur présence est plus qu’anecdotique, et seulement dans le premier épisode.

Ainsi, nous plongeons, aidés par tous ces visages familiers, dans un monde post-apocalyptique, où plus aucun pouvoir ne gouverne, où les routes sont désertes, où il n’y a plus personne pour faire tourner boutiques, magasins, systèmes électrique ou réfrigérant. On ne peut pas dire que l’entrée en matière soit faite très finement, avec des personnages remplissant chacun une jolie case, de la bonne mère de famille à l’enfant, du criminel au noir… comme quoi le virus se débrouille pour assurer la survie de la diversité. Les acteurs pourront faire ce qu’ils veulent, si, en soi, ils sont tous plus ou moins bons, Max Beesley et Paterson Joseph en tête, le virus ayant aussi mis un terme à la vie des scénaristes, les voilà à errer dans ce Nouveau Monde, sans but précis, sans idée, et parfois même, sans véritable envie. Ils se sont trouvés, ils ont leur secret, ou leur désir, et ils se soutiennent, formant une petite communauté. La seule du pays à avoir gardé un esprit bienveillant. Toutes les âmes peuplant les terres environnantes qui ont survécu ont trouvé au passage le mal et la corruption. Personne ne semble doté de bonnes intentions à l’exception de nos compagnons officiels, que cela soit la dernière et inintéressante représentante de l’ancien gouvernement aux groupes d’exploitants d’enfants, ils sont tous plus vils les uns que les autres.  Autant dire qu’on ne fait pas dans la subtilité ici. En plus, on se répète tout bonnement, durant la moitié des épisodes. Après avoir élu domicile dans une belle maison, ils s’en vont le matin, et reviennent le soir, conscients finalement, qu’ils sont bien mieux là où ils étaient. Comme on avait déjà compris la première fois, on remet le couvert une seconde, puis une troisième, oh et peut être une quatrième, à ce stade, il est évident que j’ai flanché, et ne m’en rappelle plus.

Pour essayer de donner un peu d’intérêt à ce qui se passe, chaque fin d’épisode nous offre une petite scène laboratoire, le monde étant surveillé par des hommes en blouse blanche, de façon à bien identifier leur rôle dans tout cela. Beaucoup de mystères, mais tant de non-dits qu’en fait, cela n’attise pas réellement la curiosité.

On garde donc toute l’action possible pour la fin, il aura fallu bien 5 épisodes pour qu’il se passe quelque chose susceptible de nous interpeller, mais cela ne peut faire oublier la souffrance précédente. Ce n’est pas une raison de s’emballer pour la suite, la série ayant été renouvelé pour une seconde saison, car rien ne nous dit qu’il va vraiment se dérouler quelque chose.

Survivors tente d’offrir sûrement une étude sur le genre humain face à un cataclysme de grande envergure, voulant favoriser le relationnel à l’événementiel, mais avec des personnages clichés, et plus qu’un manque de rebondissement, une absence totale de fait, c’est complètement raté.

Le coffret DVD de la saison 1ir?t=&l=as2&o=8&a=B004IL4XQ4 - Survivors - saison 1 de Survivors est disponible à la venteir?t=&l=as2&o=8&a=B004IL4XQ4 - Survivors - saison 1.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires