American Gods Saison 3 : Redéfinir les Dieux de Starz

29 Mar 2021 à 14:00

American Gods Saison 3 Shadow Moon - American Gods Saison 3 : Redéfinir les Dieux de Starz

Contre vents et marées, et surtout agitation en coulisses, American Gods se poursuit sur Starz (et Amazon Prime Video en France). Alors que Bryan Fuller et Michael Green avaient avant tout fait de la première saison un festival visuel, la seconde sous la direction de Jesse Alexander se voulait un temps plus direct avant de se perdre à mi-parcours en se répétant et déroulant un récit brouillon. Pour ne rien arranger, chaque saison d’American Gods est marquée par le départ d’acteurs, avec un panthéon de Dieux, anciens et nouveaux, qui ne cessent de se vider.

Dès lors, nous sommes en droit de nous demander ce que Charles Eglee, showrunner de la série pour cette troisième saison, nous réserve. C’est avec prudence et sur ses gardes que l’on se plonge dans ces nouveaux épisodes qui tentent de reconnecter avec ce qu’est censée être American Gods — à savoir un hommage au pluriculturalisme américain — tout en cherchant à donner un nouveau souffle à ce récit qui peine à dépasser ses prémices.

Cette saison 3 d’American Gods nous invite toujours à suivre Odin (Ian McShane) dans sa mission pour réunir ses forces en prévision de la guerre entre Anciens et Nouveaux Dieux, cette fois-ci sans Shadow Moon (Ricky Whittle). Ce dernier a trouvé refuge dans la petite ville en apparence tranquille de Lakeside, Wisconsin et va dès lors naviguer entre cette communauté et le monde des Dieux. Laura Moon (Emily Browning) doit faire son deuil et trouve un nouveau but, tandis que Bilquis (Yetide Badaki) enclenche une crise qui la pousse à se redécouvrir et entraine Technical Boy (Bruce Langley) à devoir se confronter à un bug.

En s’inspirant toujours du roman de Neil Gaiman en y ajoutant des idées nouvelles et rafraichissantes, l’équipe créative oriente ces nouveaux épisodes autour du concept de l’identité pour mieux redéfinir les Dieux qui peuplent son univers, un univers défini par les mensonges, le chaos et la corruption.

Tout ne porte pas ses fruits dans cette troisième saison, à commencer par le périple d’Odin qui est tout simplement redondant. Le Dieu fait la même chose depuis le début de la série, et même si les Dieux avec lesquels il interagit changent, cela reste le même tour qu’il tente de jouer sans grand effet. De même, la communauté de Lakeside est rapidement définie, mais les scénaristes échoueront à faire monter une quelconque tension autour des enjeux majeurs qui affecte la ville. Pourtant, cet environnement aura eu du bon, aidant Shadow à sortir de l’ombre de son père un temps, avant tout pour mieux se comprendre lui-même.

Sur ce sujet, c’est avant tout Bilquis qui surprend et révèle pleinement les ambitions de cette saison 3 et sa volonté de questionner sur l’identité de ces Divinités et de leur rôle à jouer. Entre une mise en scène sublime et un hymne à l’affirmation de soi, Bilquis se retrouve et se reconstruit pour gagner en prestance. Elle n’est pas la seule à être étoffée dignement, Technical Boy se complexifie et les questionnements qui l’entourent ont le mérite de susciter une véritable curiosité tout en créant de la sympathie pour un personnage qui était construit pour faire tout sauf cela. Ajoutons à cela les changements d’apparences de Mr. World qui s’accorde parfaitement avec le sujet.

D’une certaine façon, les personnages doivent confronter les mensonges, faire le deuil d’une part d’eux-mêmes pour pouvoir continuer et retrouver une direction. Personne mieux que Laura, et dans une moindre mesure, Salim, représente cette idée. Tous les deux doivent tourner une page, tous les deux doivent assumer ce qu’ils étaient pour trouver qui ils sont et aller de l’avant. Et dans le cas de Laura Moon, de trouver une nouvelle place dans le récit.

Cette troisième saison d’American Gods est donc déterminée à redéfinir ce que représentent ses Dieux pour mieux se renouveler. Sans perdre son identité, la série peut dès lors évoluer dans une direction plus précise, même si annoncer un conflit entre Dieux pendant trois saisons a naturellement de quoi créer de la lassitude. On n’évite pas quelques longueurs à mi-parcours ou simplement des mises en scène qui n’ont pas l’effet escompté, mais cette salve d’épisodes tisse un récit plus solide qui repositionne une partie de ses personnages sur cet échiquier des Dieux, et redonne un véritable souffle à l’histoire… pour une hypothétique saison 4.

n.d.l.r. : Après la publication de cet article, il a été annoncé officiellement par Starz que la série était annulée, il n’y aura pas de saison 4.

Tags : Starz American Gods moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires