Arrow : le combat se poursuit à Starling City (3.11)

29 Jan 2015 à 12:31

arrow canary et arsenal saison 3 - Arrow : le combat se poursuit à Starling City (3.11)

Laurel enfile le costume de sa sœur, mais ne se montre pas à la hauteur. Roy et Diggle la confrontent sur le sujet, craignant qu’elle se fasse tuer. Brick kidnappe les conseillers de Starling City et menace de les tuer si la maire n’obéit pas à sa demande. Malcolm révèle à Thea qui en a après eux.

Oliver Queen est bien loin de Starling City, sa ville se trouvant ainsi plus en danger que jamais avec Brick qui n’a pas peur de mettre ses menaces à exécution pour obtenir ce qu’il veut. Les scénaristes d’Arrow nous emmènent ainsi dans les rues sombres où des justiciers en formation tentent de faire justice avec un succès limité.

L’absence d’Oliver permet à l’équipe créative de s’intéresser de près aux motivations et aux idéaux des personnages où les relations évoluent en fonction des secrets, de la vérité et de l’amour. La tragédie est ce qui conduit à prendre les armes, mais le besoin de vengeance ou d’honneur n’est pas suffisant pour justifier sur la durée. Il y a besoin de plus et Midnight City se charge d’exposer ce plus pour donner corps à une équipe qui a été dépouillée de son leader mais qui a toujours une raison de poursuivre le combat.

La violence des scènes d’action se révèle moins esthétique et reflète alors parfaitement le niveau de Roy et de Laurel, les deux ayant encore beaucoup à apprendre. Il est presque étonnant que Quentin Lance ne réalise pas que ce n’est pas Sara qui se bat. Entre la silhouette de Laurel qui n’est pas la même que sa sœur et son manque de maitrise qui transparait dans chacun de ses gestes, la mascarade est trop poussive.

Si c’est plus que difficile à avaler, cela s’inscrit au moins logiquement dans un épisode qui se penche sur jusqu’où les personnages sont prêts à aller par amour. Sans son justicier, Starling City est en danger, mais la ville n’est pas sans défense pour autant. L’univers de la série s’est élargi pour faire de la place à d’autres potentiels héros qui ont, aux côtés d’Oliver, trouvé un but et surtout des raisons de se battre. Il est alors pleinement question d’héritage, tout particulièrement à travers Laurel avec le Canary qui se transforme en un véritable symbole. Plus que la personne qui est sous le masque, c’est la peur et le respect que le costume inspire dans les rues et auprès des criminels qui dotent celui qui le porte d’une force supplémentaire.

Cela n’empêche pas qu’il faut parvenir à être à la hauteur, un chemin sur lequel Roy est à ce stade bien plus engagé. Si les scénaristes ont souvent préféré reléguer le jeune homme au second plan, ce dernier possède maintenant une expérience qui légitime ses actions et réactions. Il a déjà appris à la dure, pourrait-on dire et a su en tirer des leçons qui lui permettent même de garder une certaine crédibilité lorsqu’il décide de se confronter à Malcolm Merlyn.

Les personnages d’Arrow évoluent au fil des pertes qui les frappent. En dignes personnages issus de comic books, ils trouvent dans leurs proches la source de leur combat et aussi une raison de le poursuivre. Le message est somme tout classique et a déjà été exploité à plus d’une reprise dans la série, mais il parvient à trouver une nouvelle valeur en l’absence d’Oliver Queen.

Ainsi, Midnight City se charge d’établir une dynamique de groupe sans son héros. Les faux pas et les erreurs sont présents et illustrent judicieusement ce que traversent les personnages qui trouvent un moyen d’expression dans leurs faiblesses et leurs doutes. Il est alors plus que plaisant de voir l’équipe se restructurer avec des motivations qui, si on n’y retrouve pas les grandes ambitions d’Oliver Queen, sont suffisantes pour justifier leurs actions jusqu’au retour de l’archer vert.

Tags : Arrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires