Arrow : Je suis Green Arrow (4.01)

8 Oct 2015 à 11:13

Arrow : Je suis Green Arrow (4.01)

Une nouvelle menace fait surface à Star City. Laurel et Thea décident alors d’aller demander à Oliver et Felicity leur aide. Ils découvrent que c’est toute la ville qui est en danger et que leur opposant est bien plus puissant qu’ils ne l’imaginaient.

Un mal en remplace un autre dans le monde d’Arrow. Il y a probablement une raison pour cela et, si on en croit Quentin Lance, c’est Oliver qui est à blâmer. Cela dit, ce n’est pas lui qui insiste pour que ses ennemis tentent de détruire la ville. On pourrait même dire que cela commence à sérieusement manquer d’originalité.

Néanmoins, il fallait au moins cela pour expliquer pourquoi Oliver quitterait sa vie de banlieusard adepte des fourneaux pour revêtir un costume flambant neuf, celui de Green Arrow. Cette saison 4 fait en effet quelques ajustements. The Arrow est mort après tout, il faut bien un nouveau héros. Ce changement d’identité n’est cependant pas qu’une tactique marketing, c’est un symbole.

Après trois saisons, Oliver a évolué pour devenir un autre homme, un qui a rejeté la part d’ombre qui était en lui. Ce fut un long voyage initiatique assez inégal, mais dont la destination était évidente et nous l’avons atteinte. Il y a ainsi un véritable super-héros à Star City (la ville a aussi changé de nom pour améliorer son image et se rapprocher du comic book).

Cette saison 4 d’Arrow débute en cherchant à bien établir le nouvel Oliver. Ce season premiere touche à son but sans rencontrer trop d’obstacle. Ce qui est plus difficile par contre, c’est de le remettre au travail de façon naturelle. Il ne semble pas réellement à sa place, ne désirant pas spécialement être là pour commencer. C’est à ce niveau qu’entre en jeu l’ennemi de la saison : Damien Darhk — interprété par Neal McDonough.

Introduit la saison dernière, l’ancien meilleur ami de Ra’s al Ghul fait une entrée fracassante avec son gang et ses pouvoirs. La série n’a pas encore embrassé pleinement les métahumains, mais elle plonge la tête la première dans le mysticisme. Darhk ne prend pas de détour avec ce sujet particulier et cela lui permet de s’imposer comme étant quelque chose de définitivement différent. Malgré cela, il se contente pour le moment de marcher dans les pas de ses prédécesseurs. Sa plus grande originalité est qu’il est introduit sans trop de préliminaires. Les scénaristes préfèrent habituellement construire du mystère autour de l’ennemi avant de le dévoiler. Ici, il n’y a rien de tout cela et on ne peut dès lors qu’imaginer qu’il y a quelque chose d’assez massif qui se cache derrière ce changement d’approche.

Les dernières scènes de l’épisode vont dans ce sens, notamment avec un bond de six mois dans le futur qui suggère une tragédie assez personnelle pour Oliver.

Nous n’y sommes pas encore, c’est certain. Pour le moment, le plus difficile pour notre héros est de regagner sa place, en particulier aux côtés de Diggle et de Quentin Lance. Si on nous vend un justicier avec moins de cicatrices, ceux qui étaient proches de lui auparavant en ont pour leur part quelques-unes qui sont toujours fraiches.

Enfin, puisque c’est une nouvelle saison qui commence, nous avons de nouveaux flashbacks. Si on passe l’énième référence à Green Lantern et la destination finale d’Oliver, ceux-ci ne suscitent comme toujours qu’un intérêt limité.

Contrairement à The Flash qui entama sa saison 2 en s’éparpillant beaucoup trop, Arrow se lance dans sa quatrième avec détermination. Un peu trop peut-être vis-à-vis de l’introduction de Damien Darhk, mais l’efficacité est au rendez-vous. Green Arrow entre donc en action et Star City a besoin d’être sauvée. Le plus gros challenge qui se pose à ce stade est d’éviter la redite. La série pourrait clairement bénéficier de méchants avec des ambitions qui diffèrent de leurs prédécesseurs.

Tags : Arrow Neal McDonough moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link