Ugly Americans : l’Amérique et ses monstres

La première saison d’Ugly Americans vient d’arriver à son terme sur la chaine américaine Comedy Central. Elle était couplée avec South Park, mais les deux shows n’ont pas le même ton, même si elles parlent toutes les deux de la société américaine – mais il y a tellement de séries qui le font, on ne peut pas dire que le lien soit très fort.

Donc, Ugly Americans est une série d’animation qui se déroule dans une Amérique où les monstres en tout genre vivent parmi les humains. On suit Mark Lilly, un travailleur social qui est employé par le département de l’intégration à New York. L’aspect cosmopolite de la ville pose ici un climat adéquat à la diversité des environnements explorés.

Bien entendu, avec un concept pareil, il est difficile de passer à côté des métaphores les plus évidentes pour parler des travers de la société américaine et de la politique des États-Unis. C’est pour cela que les scénaristes ne se gênent pas pour le faire.

Mais il ne faut pas croire que c’est uniquement à ça que servent les monstres, car les amateurs de cinéma (ou de séries) de genre peuvent apprécier la déferlante de références qui peuplent les épisodes. Cela passe de la scène refaite à l’identique à l’appropriation d’un univers référentiel bien connu qui est retravaillé à la sauce Ugly Americans.

Pour finir, il y a aussi les personnages qui ne sont pas pour autant mis de côté et qui évoluent en appréciant les difficultés de ce monde. Mark, en particulier, qui est l’un des rares humains un tant soit peu pessimiste et qui est aussi le narrateur qui sert à mieux nous familiariser avec l’univers dans lequel il vit. Il cohabite avec Randall, un zombie sans emploi qui est n’a pas peur des choses étranges. Mark entretient une relation personnelle avec Callie Maggotbone, sa supérieure hiérarchique mi-humaine/mi-démon et filles du Diable en personne (L’Enfer se trouve sous Terre et est très branché capitalisme). Nous avons également Leonard, sorcier alcoolique qui ne fait pas grand-chose, Twaine Boneraper, un démon peu brillant, mais ambitieux, et Frank Grimes qui est le représentant les forces de l’ordre dans le département de l’intégration et qui n’aime pas les non-humains.

Le concept de la série était accrocheur, mais si j’ai vraiment apprécié, c’est à cause de son univers qui est rapidement développé et qui possède une Histoire qui lui est propre. De plus, elle a un humour qui peut se montrer tout particulièrement efficace, en particulier du côté de Randall, même si occasionnellement cela peut devenir de mauvais gout ou juste un peu trop noir.

Tous les épisodes ne sont pas du même niveau, cette première saison ayant mis un peu de temps à trouver son rythme, cela dit, il y a quand même quelques perles, notamment l’épisode qui tourne autour des vampires, un sujet certes quelque peu facile aujourd’hui, mais cela ne l’empêche pas d’inspirer des lignes de dialogues plutôt efficaces.

Le principal défaut de la série est probablement que Mark possède une certaine morale qui se met parfois en travers d’idées qui auraient clairement pu aller plus loin. Cela dit, il y a du bon matériel pour la comédie et des observations assez pertinentes sur la société contemporaine et sur les hommes.

La première saison se compose de 14 épisodes et je vous conseille donc l’épisode So, You Want to Be a Vampire? (1.06) si vous voulez juste y jeter un petit coup d’œil.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link