B Positive Saison 1 : La greffe est classique, mais elle a bien pris !

29 Mai 2021 à 12:00

B Positive Saison 1 Episode 11 - B Positive Saison 1 : La greffe est classique, mais elle a bien pris !

Tous les trois, quatre ans, une comédie en apparence somme toute banale apparaît et se révèle être bien plus que ce dont elle a l’air. B Positive, la dernière de l’empire Chuck Lorre (The Big Bang Theory, Two And A Half Men), est cela pour la saison 2020-2021. Le pitch est pourtant simple, comme toute sitcom CBS : Drew (Thomas Middleditch), un jeune homme ayant besoin d’une greffe de rein, retrouve Gina (Annaleigh Ashford), une ancienne camarade de lycée alcoolique, un peu à l’ouest et surtout compatible !

La dynamique de B Positive n’est alors pas très compliquée à deviner ni très longue à s’installer. Très rapidement, Gina s’installe chez Drew qui va devenir un ami, mais aussi un soutien dans son chemin vers la sobriété. Tout au long de ces dix-huit épisodes, cette saison 1 construit peu à peu une amitié entre les personnages, une communauté autour de la maladie, une partie de l’intrigue se déroulant dans le centre de dialyse de Drew.

Soyons honnêtes, il n’y a rien d’exceptionnellement novateur dans cette sitcom. Les intrigues reposent surtout sur le clash des caractères entre nos personnages, Drew étant un homme craintif, ayant du mal à se faire à son divorce, avec peu d’amis et une fille qu’il ne comprend pas. De son côté, Gina a pour politique de n’avoir aucune attache et que du fun à outrance. L’un va alors repousser ses limites quand l’autre va tendre vers une vie plus stable et saine. Pourtant, cela n’attaque jamais une bonne humeur communicative qui va se solidifier d’épisode en épisode.

Le véritable atout de B Positive est Annaleigh Ashford, incontestablement. Elle domine chacune de ses scènes avec son phrasé particulier, des répliques qui font mouche et un personnage qu’elle construit sous nos yeux avec un plaisir non dissimulé. Si elle trouve de formidables compagnons de jeu, elle est la star indéniable du show et nous emporte avec une Gina que l’on suivrait sur plusieurs saisons.

Si la série a un défaut, c’est la prévisibilité. Le Will They/Won’t They entre Gina et Drew, les obstacles à leur rapprochement, l’intégration de seconds et troisièmes couteaux, le développement de la maladie, tout est calibré pour aller d’un point A à un point B sans en dévier énormément. Pourtant, B Positive, à l’instar de Mom qui vient de se terminer, réussit à nous détourner de cela pour nous concentrer sur le parcours de ses personnages et la façon dont la sensation de communauté nous aide à traverser les moments difficiles de la vie.

La fin de saison vient apporter une résolution (temporaire, on s’en doute un peu) à l’intrigue principale et cela interroge alors sur ce que la série peut donner par la suite en se sortant de son postulat (à voir en saison 2, maintenant que la série est renouvelée). Mais les scénaristes ont prouvé qu’ils étaient conscients des faiblesses dans leur écriture en corrigeant le tir en milieu de saison (en intégrant Eli et Norma, deux patients, à la colocation de Gina et Drew, en mettant en retrait son ex-femme et sa fille) et surtout en écrivant de très bons rôles pour ses guest stars (Rosa Salazar, pour 4 épisodes).

Alors que la plupart des sitcoms classiques se meurent (Mom, Brooklyn 99, Superstore, 2021 ne va pas être tendre avec la télévision traditionnelle), B Positive vient se positionner en remplaçante solide et classique, sans vouloir renouveler le genre, mais en ayant des qualités à montrer et se suivant avec un plaisir non dissimulé !

Tags : Network Chuck Lorre moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires