Blindspot livre déjà ses premières réponses pour mieux étoffer son mystère

blindspot saison 1 episode 2 - Blindspot livre déjà ses premières réponses pour mieux étoffer son mystère

Il n’est pas rare d’entendre un scénariste dire qu’il a un plan sur plusieurs saisons, tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’une série conspirationniste ou d’un thriller qui se repose sur de nombreux mystères. Avec Blindspot, Martin Gero est allé dans cette direction, déclarant avoir un plan « pour les trois premières saisons, et après j’ai une idée de comment dépasser cela si nous arrivons là. »

Cela ne signifie pas pour autant que les choses vont bien se dérouler, sans compter le nombre de fois où c’était plus proche d’un baratin promotionnel que de la vérité. C’est pourtant plus qu’essentiel lorsque le show commence en nous introduisant à une mystérieuse femme qui a perdu la mémoire et qui a le corps couvert de tatouages qui se présente comme des indices pour le FBI.

Après trois épisodes, il semble que l’on puisse au moins souffler un peu, car tout laisse à croire pour le moment que l’équipe créative de Blindspot a une idée bien précise de la direction dans laquelle son histoire doit aller. Cela n’empêche pas les écueils, mais il y a une certaine assurance dans la manière dont l’intrigue se déroule qui met un minimum en confiance. Pour Gero, il ne s’agit pas d’aligner simplement les questions, mais de fournir des réponses pour légitimer la naissance d’autres questions.

Avec Jane Doe déterminée à découvrir qui elle est, cela aurait donc pu devenir rapidement redondant de voir chaque opportunité d’en savoir plus lui filer entre les doigts, en général car la personne pouvant l’éclairer trouve la mort. Au lieu de cela, la véritable identité de Jane est révélée dès la fin du troisième épisode, justifiant en même temps sa particulière relation avec l’agent Kurt Weller – ou pourquoi son nom était tatoué dans son dos. Bien entendu, cela n’est qu’une pièce du puzzle, mais que la série soit prête à rattacher les premiers morceaux si tôt est encourageant pour la suite. On accumule à côté des interrogations, avec Orion et Daylight qui sont de plus gros morceaux qui devraient nous occuper sur la durée.

Découvrir qui était Jane Doe, au moins en savoir un peu plus sur elle était plus que nécessaire pour que le personnage puisse alors véritablement se développer. Avec trois épisodes, la série avait bien démontré l’importance du passé pour son identité, signifiant par la même occasion son incapacité à pouvoir aller de l’avant sans un minimum d’éclaircissements. Tout ce qu’à Jane dans son existence à ce niveau est le FBI, ce qui n’est pas ce qu’il y a de plus chaleureux et idéal. Sa quête de vérité la fait donc avancer, mais pour qu’elle ne lâche pas le morceau, il va de soi qu’il est nécessaire d’en révéler un minimum à intervalle régulier. Comme Jane, le téléspectateur a besoin d’en savoir plus pour s’investir d’où la pertinence d’avoir choisi le troisième épisode pour donner au duo principal une base plus solide pour se développer.

Si Blindspot se présentait comme une sorte de The Blacklist avec ses enquêtes à la semaine et ses miettes de mythologie, la création de Martin Gero s’émancipe assez bien de ce modèle. La construction n’est pas si éloigné que cela, si ce n’est que la nouveauté NBC se développe autour de personnages déterminés à obtenir des réponses et non d’un criminel qui fait tout pour dissimuler la vérité. Du coup, si tout est lié, cela l’est de manière bien visible et ne cesse de nous ramener, même dans ses éléments les plus indépendants, aux principales questions soulevées au sein du pilote.

Ce début de saison de Blindspot ne nous épargne pas de l’exposition grossière et des personnages secondaires qui le sont tout autant pour faire passer un message. La série cherche aussi parfois un peu trop les occasions pour fournir de l’action au point de délivrer des scénarios qui manquent quelque peu de piquant et dont l’issue est un peu trop prévisible. À l’évidence, l’écriture ne peut que profiter à s’affiner, ne serait-ce qu’en améliorant ses dialogues, explicatifs ou non. Derrière cela, Blindspot est un show qui affirme progressivement sa personnalité et trouve ses marques. Des signes plus qu’encourageants pour la suite de la saison.

Tags : Blindspot moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires