Briarpatch Saison 1 : Un thriller néo-noir bien compliqué sous le soleil du Texas

Briarpatch Saison 1 Episode 3

Malgré l’arrêt de Mr. Robot, Sam Esmail a étendu sa collaboration avec USA Network en produisant Briarpatch, une mini-série/anthologie qui dans sa première saison scénarisée par Andy Greenwald adaptele livre « Ondes de choc » de Ross Thomas.

L’histoire est à la fois simple et excessivement compliquée. Simple parce que le point de départ est le meurtre — à la bombe — de Felicity Dill, détective au sein des forces de police de San Bonifacio au Texas. Sa sœur, Allegra Dill (Rosario Dawson), une investigatrice au service du sénateur Joseph Ramirez (Enrique Murciano), revient ainsi contre sa volonté dans sa ville natale pour découvrir ce qu’il s’est produit. C’est là que les choses se compliquent.

Briarpatch est une série du genre néo-noir. Cela veut dire que nous avons une intrigue complexe mêlant politique, économie, traitrises, terribles secrets, corruption et plus encore, mais le tout avec style et un joli panel d’acteurs.

Du moment où Allegra Dill fait ses premiers pas à San Bonifacio, quelque chose sent mauvais. Personne ne lui dit la vérité, tout le monde parait être potentiellement coupable et une autre bombe explose. Cela ne sera pas la dernière. Le mystère n’arrête pas de s’épaissir, en particulier avec Allegra qui, en plus de chercher le meurtrier de sa sœur, doit négocier avec son ami d’enfance, Jake Spivey (Jay R. Ferguson), un ancien militaire devenu riche de manière illégale, de témoigner contre son ancien supérieur, Clyde Brattle (Alan Cumming).

S’étalant sur 10 épisodes, cette saison de Briarpatch passe la première moitié à ajouter des couches sur des couches de mystères, puis la seconde à les enlever les unes après les autres. Forcément, il faut attendre le final pour que tout soit expliqué dans les moindres détails. Il est donc nécessaire d’être patients et de se laisser mener par les mensonges des uns et des autres qui ne cessent d’embourber une intrigue qui aurait été bien plus claire si certains protagonistes avaient simplement été plus ouverts pendant quelques minutes.

Néanmoins, ce n’est pas vraiment ce que l’on attend d’une série de ce genre. Quel serait l’intérêt d’avoir un personnage d’honnête au milieu d’une marée de crapules ? Cela dit, l’intrigue devient par moment trop prévisible malgré les nombreux faux-semblants et non-dits, ce qui rend ceux-ci plus irritants qu’autre chose.

Ce type d’histoire ne fonctionne réellement que si la narration est absolument maitrisée et ce n’est pas nécessairement le cas d’un bout à l’autre dans Briarpatch — en particulier au milieu de la saison. Toutefois, plus Alan Cumming est présent et plus l’ensemble gagne en cohésion. L’acteur n’est pas responsable de cela, mais on ne peut pas diminuer l’impact de sa performance, puisqu’il apparait vraiment s’amuser à jouer le méchant de service et cela est communicatif. Idem pour Kim Dickens — chef de la police locale — durant la seconde moitié de la saison. Rosario Dawson s’en retrouve par moment éclipsée. Sa performance est consistante, mais limitée. Elle est cependant bien mise en valeur par la caméra, comme tout le reste.

Dans l’ensemble, Briarpatch est une bonne proposition dans son genre, mais pas nécessairement une mémorable. Elle donne corps à un petit univers atypique, peuplé de personnages légèrement excentriques qui sont noyés dans un récit parfois trop dense. C’est solide bien que les multiples détours pris par l’intrigue empêchent la formation d’un propos pertinent qui aurait pu rendre tout cela incontournable. À défaut, c’est un divertissement plus qu’adéquat.

Ondes de choc
Price: 10,11 €
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link