Clair de Lune : Maddie et David, le couple de détectives maudit en amour qui fit vibrer les ‘80s

Clair de Lune Moonlighting David et Maddie - Clair de Lune : Maddie et David, le couple de détectives maudit en amour qui fit vibrer les ‘80s

Comme tous les arts, la série TV a ses périodes fastes. L’une d’elles fut les années 80 qui débutèrent avec Hill Street Blues qui brisa les codes pour en inventer d’autres. Dans son sillage sont nées d’autres séries qui allaient continuer de redéfinir les attentes des spectateurs. Nous ne sommes pas là pour revenir à l’origine de ce que certains baptisèrent le second âge d’or de la télévision américaine, mais pour parler de Moonlighting, aussi connue sous le titre Clair de Lune en France.

Création de Glenn Gordon Caron, Clair de Lune ne devait être que la version ABC du récent hit de NBC, Les Enquêtes de Remington Steele — avec Pierce Brosnan et Stephanie Zimbalist formant un duo improbable, mais complémentaire, de détectives privés. Caron avait d’ailleurs déjà travaillé sur ce show et paraissait donc être parfaitement équipé pour lancer une copie. Le souci est que le scénariste n’avait pas vraiment envie de faire un autre procedural conventionnel policier. Il voulait faire une comédie romantique.

L’histoire de Clair de Lune s’ouvre quand Maddie Hayes (Cybill Shepherd), ex-mannequin de profession, apprend que son comptable s’est enfui avec tout son argent. Il ne lui reste plus que sa maison et l’agence de détectives Blue Moon — et cette dernière n’est pas rentable. Déterminée à rapidement payer ses dettes, Maddie voulait fermer Blue Moon. Du moins, jusqu’à ce qu’elle se retrouve face au détective David Addison (Bruce Willis) qui est parvenu à lui faire changer d’avis. Pire, elle va même venir travailler avec lui. Dès le début, leur relation fait des étincelles. Les voilà donc partis pour résoudre des enquêtes ! Enfin, c’est ce qu’ils aimeraient faire, mais ils n’ont pas de client et en plus les factures s’accumulent. Il va falloir pratiquement deux saisons avant que l’agence commence à vraiment fonctionner. En attendant, Maddie fait la comptabilité et David fait tout son possible pour trouver des enquêtes à résoudre et, accessoirement, faire entrer de l’argent dans les caisses.

Là où d’autres séries, comme Les Enquêtes de Remington Steele par exemple, suivent des détectives compétents qui arrêtent les criminels à chaque fois, David et Maddie ne paraissent pas vraiment savoir ce qu’ils font et trébuchent plus qu’autre chose sur les coupables. Une bonne partie de leurs investigations se seraient probablement résolus sans eux durant les premières saisons. Après tout, c’est dans le script et ils le savent bien !

En effet, David et Maddie n’ignorent pas qu’ils sont des personnages de série. Ils n’hésitent pas à occasionnellement briser le quatrième mur pour répondre au courrier des lecteurs (quand un épisode est trop court), aborder les audiences, s’excuser pour les trop nombreuses rediffusions ou chanter le générique parce qu’il y a eu un changement de case horaire et personne n’a prévenu Al Jarreau qu’il devait dorénavant venir le dimanche. Surtout, ils connaissent les rouages du scénario et savent quand ils vont devoir se lancer dans une course poursuite. Cela est assez anodin au point de départ, mais les scénaristes finissent par embrasser le concept et par véritablement s’amuser avec. De toute façon, Clair de Lune n’est pas là pour livrer des intrigues policières qui ont un sens, une majorité d’entre elles n’ont en plus pas de réelle conclusion. Une se termine d’ailleurs avec les personnages qui quittent le tournage parce que c’est la fin de saison et les décors doivent être réemballés. Tout s’articule avant toute chose autour de l’alchimie entre Maddie et David, le reste n’était vraiment pensé que pour jouer avec cela.

Dans la forme, la série était donc fluctuante, ce qui encouragea des épisodes toujours plus expérimentaux comme une adaptation d’une pièce de William Shakespeare en costume d’époque ou l’inévitable hommage en noir et blanc au film noir. Il y avait des séquences de rêves, des passages de comédie musicale, de l’animation en pâte à modeler et même un épisode du point de vue du bébé à naitre de David et Maddie.

Clair de Lune n’était pas la première à être méta et à sortir des sentiers battus de la sorte, mais aucune ne l’avait vraiment fait avec autant de panache avant elle. Il faut dire qu’elle ne se prenait pas au sérieux. Le problème est que les choses sont justement devenues sérieuses et c’est tragiquement ce qui a fait entrer le show dans les annales.

moonlighting sunglasseds - Clair de Lune : Maddie et David, le couple de détectives maudit en amour qui fit vibrer les ‘80s

L’histoire est donc une romance. On veut que David et Maddie finissent ensemble et l’on n’est pas les seuls, puisque leurs employés aussi — peu d’entre eux ont cependant été développés en dehors de la gentille secrétaire excentrique Agnes DiPesto (Allyce Beasley), du détective Herbert Viola (Curtis Armstrong) et de son ennemi, MacGillicudy (Jack Blessing). Le fait est que leur relation amoureuse était le cœur de la série. Ils étaient les nouveaux Sam et Diane, sauf que Cheers a survécu à cette relation survoltée qui déchainaient les passions grâce au départ de Shelley Long. Pour Clair de Lune, c’est le pire qui se produit. Les scénaristes étaient géniaux quand il était question de voir Maddie et David se tourner autour, mais ils ont été incompétents au moment où il fallut les mettre ensemble. Cela donna le jour à des épisodes durant lesquels Maddie se questionnait sur son avenir avec David pendant que celui-ci devenait fou à ne pas savoir ce qu’elle voulait.

Bien entendu, la légende est que c’est ce qui ruina la série. Ils ont fini par se mettre ensemble et les spectateurs auraient arrêté de suivre. En réalité, ils sont peu de temps en couple. Ce qui fit fuir le public est l’absence de nouveaux épisodes. Caron était trop ambitieux sur le plan créatif et le tournage des épisodes prit du retard au point qu’ABC devait occasionnellement remplacer à la dernière minute un inédit par une rediffusion. Pour ne rien arranger, la production entra en pause pendant onze semaines en raison de la grossesse de Cybill Shepherd. Un délai qui a permis à Bruce Willis d’entamer le tournage de Piège de cristal (Die Hard), mais quand la production de la série a repris, il se retrouva à devoir jongler entre les deux, ce qui n’était pas aidé par le fait que la disponibilité réduite de sa collègue le poussait à devoir en faire plus pour compenser. Le résultat est une saison 4 qui frôla la catastrophe artistique et, puisque les spectateurs ne savaient jamais s’ils allaient avoir un inédit ou pas, ils ont fini par arrêter d’attendre. Caron fut remplacé et la majorité des problèmes furent réglés en saison 5, sauf que les spectateurs étaient vraiment passés à autre chose. De plus, comme un producteur l’explique à David et Maddie quand ils apprennent l’annulation dans le series finale, il n’y avait plus de romance entre eux et cela est un souci pour une comédie romantique !

Clair de Lune a été pendant une période une des meilleures séries américaines jamais produites, mais elle n’a pas tenu la distance. Ses trois premières saisons restent tout de même brillantes, et la cinquième est fort sympathique. Ce n’est pas pour rien qu’elle a inspiré tant de séries par la suite.

Quoi qu’il en soit, David et Maddie ont fini par devenir des détectives plutôt décents, bien que cela n’a jamais été une finalité. L’important était que passer une heure avec eux était délirant, surprenant, rafraichissant et souvent une expérience assez unique et mémorable. C’est pour tout cela qu’on doit se souvenir de Clair de Lune, plus que pour ses échecs, aussi légendaires qu’ils ont pu devenir.

Tags : Clair de lune moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires