Code Black Saison 2 s’ouvre avec un second pilote, c’est le moment pour prendre la série en route

Code Black Saison 2 Episode 1 - Code Black Saison 2 s'ouvre avec un second pilote, c'est le moment pour prendre la série en route

Après avoir hésité, CBS a décidé de donner une seconde saison à Code Black, car la série a de bonnes bases pour se construire un avenir. Enfin, bonnes dans certaines limites, puisque la chaine a exigé des changements. C’est ainsi que l’on a le droit à un season premiere qui s’apparente à un second pilote.

Concrètement, si vous ne connaissez pas Code Black, c’est le moment de vous y mettre. On passe les hésitations de la saison 1 et on se retrouve avec un point d’entrée qui souffre de devoir livrer une nouvelle exposition, mais qui fait preuve d’une maturité qui ne trompe pas. C’est un show qui est à présent bien rôdé et cela se voit.

On reprend donc les mêmes – ou presque – et on recommence. Le concept de Code Black ne change pas. Nous suivons le personnel hospitalier du service d’urgences le plus chargé du pays. Comme la première saison, nous avons le droit à l’introduction de nouveaux docteurs qui rejoignent le service avec un plus, puisque Rob Lowe n’incarne pas un étudiant, mais bien un vétéran.

La chaine a exigé quelques modifications. Par conséquent, on perd deux acteurs sans explication (Raza Jaffrey et Bonnie Somerville), mais la série a déjà géré plusieurs changements dans le casting durant la première saison et parvient à bouger de nouveau ses pions de manière à ce que le manque ne se sente pas trop. L’attachement aux personnages fait que l’on ressent le vide, mais l’épisode est suffisamment chargé pour que cela n’affecte pas la dynamique.

D’autres évolutions sont opérés ici et là, mais si cela permet au Dr Rorish (Marcia Gay Harden) d’être plus au cœur de l’action, ce n’est pas réellement ce qu’il y a de plus dommageable.

La bonne idée de cette reprise et qui, apparemment, devrait se répéter tous les ans, c’est l’introduction de ces nouveaux internes. Ceux de l’an passé prennent du grade et ils servent de guide à ceux les remplacent. C’est une progression intéressante qui a le mérite d’ajouter du crédit au réalisme que la série cherche à délivrer.

Malgré tout, sur ce plan, il y a quelque chose qui a été perdu entre les deux saisons et on peut espérer que cela sera vite corrigé. Si Code Black laisse de l’espace pour explorer le rapport entre les médecins et les patients, la conjoncture de l’hôpital en offre peu pour permettre aux malades d’avoir leurs propres storylines. Cela change un peu ici, notamment dans le dernier acte qui s’égare en cherchant à donner des conclusions développées à tout le monde.

Dans ce sens, ce season premiere vire légèrement au mélo sur la fin, alors que certains personnages réguliers auraient très bien pu utiliser le temps d’antenne pour mieux imposer leur présence.

Malgré cela, Code Black fait donc une reprise qui touche sa cible en offrant une porte d’entrée claire pour les nouveaux spectateurs sans pour autant négliger ceux qui étaient déjà des fidèles.

Tags : Code Black Rob Lowe moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires