Séries Crisis on Earth-X : L’Arrowverse en guerre contre des nazis (Part.1 & 2)

Crisis on Earth-X : L’Arrowverse en guerre contre des nazis (Part.1 & 2)

Arrow Saison 6 Episode 8 - Crisis on Earth-X : L'Arrowverse en guerre contre des nazis (Part.1 & 2)

Les séries de l’Arrowverse arrivent au huitième épisode de la saison. Cela veut dire que c’est l’heure du cross-over et, cette année, l’évènement a véritablement été pensé pour s’étendre complètement sur les quatre séries — diffusées pour l’occasion sur deux jours.

Nous commençons alors avec Supergirl, puis Arrow. Surtout, c’est le jour du mariage de Barry et Iris. Une bonne opportunité pour rassembler tout le monde. Enfin, pour réunir les figures dominantes de chacune des séries, car il faudrait éviter de saturer l’écran avec trop de super-héros à la fois.

C’est quelque chose d’assez étrange d’ailleurs, car même si la menace ne fait qu’augmenter, le casting ne s’étend pas proportionnellement. Il faudra certainement attendre le final pour avoir toutes les légendes et l’Arrow Team au complet à l’écran à côté de Kara, Barry, Oliver, Sara et leurs proches — même Kid Flash et Cisco sont rapidement remerciés quand la tension monte.

Pourtant, Crisis on Earth-X nous parle d’une invasion de la Terre-1 par des nazis venant d’un monde parallèle et qui sont menés par des doubles diaboliques d’Arrow et Supergirl, sans oublier Eobard Thawne.

La cérémonie de mariage de Barry et Iris est donc interrompue par ce groupe de méchants qui entre en action dans le dernier acte de l’épisode de Supergirl. Après cela, nos héros vont tenter de comprendre ce qu’il se passe pour contre-attaquer. Naturellement, quand l’épisode d’Arrow se termine, la situation n’a fait que s’aggraver.

Après tout, c’est comme cela que ce type d’histoire fonctionne, et Crisis on Earth-X suit la formule à la lettre. Tellement d’ailleurs qu’il est difficile d’être surpris. Le seul moment véritablement étonnant que l’on peut avoir, c’est quand un acteur qui a quitté la franchise il y a à peu près 5 ans refait brièvement surface.

Pour le reste, le scénario est en mode automatique quand il est question des rebondissements. Heureusement, les scènes d’action — quand elles ne s’étirent pas inutilement — sont relativement efficaces. Le budget du crossover est légèrement plus élevé que la moyenne pour la franchise et cela transpire à l’écran.

Cela dit, si voir nos héros taper sur des nazis n’est certainement pas désagréable, Crisis on Earth-X n’a pas que cela à offrir. On nous a en effet préparé de longs dialogues pour discuter d’Amour, de relations, de mariage et de famille. À chaque moment de pause, les personnages trouvent le moyen de parler de leurs problèmes de couples et de s’échanger des conseils qui sonnent bien souvent comme des platitudes. Cela devient vite frustrant.

Heureusement que Mick fait occasionnellement une apparition pour mettre un peu d’ambiance à l’occasion et pour nous faire part de son attirance pour Killer Frost, car cela crée un décalage qui est bienvenu. De même, parmi toutes ces conversations, il est appréciable de voir la situation entre le professeur Stein et Jax développée de façon assez intelligente. À croire que les légendes avaient plus à contribuer que le reste, même s’ils étaient en effectif réduit.

Ces deux premières parties de Crisis on Earth-X lancent donc une aventure se voulant conséquente, mais elles s’égarent régulièrement en digressions sentimentales. Cela dit, le terrain est bien préparé pour que la seconde moitié puisse passer à la vitesse supérieure avec des enjeux toujours plus élevés et, espérons-le, encore plus de héros pour détruire cet envahisseur nazi.

Note : si Jessica Parker Kennedy ne fait vraiment qu’une scène dans ce cross-over, cela serait la fausse piste la plus surprenante de ce cross-over.