Doctor Who Saison 12 Episode 5 : Le Fugitif des Judoon

28 Jan 2020 à 12:00

Doctor Who Saison 12 Episode 5 - Doctor Who Saison 12 Episode 5 : Le Fugitif des Judoon

Attention, des spoilers peuvent se cacher dans cette critique et vous gâcher quelques petites surprises.

Je n’ai eu de cesse de dire qu’il manquait cruellement un élément dans l’équation de cette saison 12 de Doctor Who : de la mythologie. Cela donnait un côté anecdotique à la série qui peine à tenir ses épisodes sur leurs concepts. Il faut croire que les scénaristes m’ont entendu en introduisant non pas un, mais deux composants de l’histoire de la série : les Judoon et… Jack Harkness !

Les Judoon sont en effet de retour. Ils sont à la recherche d’un fugitif et se rendent sur Terre où il doit se trouver. La Doctor et son équipe doivent alors découvrir la vérité afin d’éviter un carnage, à commencer par celui de Lee (Neil Stuke) et Ruth Clayton (Jo Martin) qui sont pris pour cible.

Si nous avions quitté les Judoon après une brève et pauvre apparition dans l’ouverture de la saison 9, Jack Harkness (John Barrowman) est un pilier de l’ère Russel T. Davis que nous n’avions pas vu depuis la fin de Ten en saison 4 et qui manquait cruellement à Doctor Who. Ils reviennent donc pour ce double épisode qui s’articule plus autour de ces vétérans que sur une intrigue plus large et consistante.

Cette histoire de prisonnier à récupérer et qui va mettre en danger les habitants d’un village (et plus largement de la Terre) n’est pas désagréable. Elle manque simplement de panache dans son exécution pour poser de vrais enjeux, faisant ressortir une nouvelle fois les deux défauts majeurs de Doctor Who nouvelle formule : son manque de consistance dans l’exploitation de ses concepts et une écriture assez aléatoire des personnages secondaires et tertiaires.

Mais contrairement aux épisodes précédents, ce cinquième épisode parvient à ménager ses effets dans sa seconde moitié et offre alors un duo avec la Doctor et Ruth Clayton qui se fait intrigant. La condition amnésique ou ennemie de Ruth permet de renverser la dynamique entre adjuvants et opposants, donnant plus de consistance aux motivations des Judoon quant à leur attaque. Si ce n’est pas des plus original, cela permet de construire l’épisode sur autre chose qu’un ennemi qui veut seulement envahir.

Il y a un trait de la personnalité de cette nouvelle incarnation du Doctor qui tend à se dessiner depuis le début de la saison et qui se révèle vraiment intéressant : elle est secrète. Habituellement, le Doctor aime ménager ses effets et son histoire, mais reste globalement transparent sur ses pensées et ce qu’il cherche à retirer de telle ou telle situation. Ici, l’épisode débute avec une Doctor réticente à tout délivrer, intriguant ses compagnons, mais pouvant aussi potentiellement les mettre en danger. C’est une réflexion assez inédite que l’épisode explore en inversant la dynamique avec Ruth.

Si l’épisode repose sur l’invasion extraterrestre, une récurrence dans l’univers de la série, il a donc le mérite d’y installer — maladroitement, mais c’est quand même là — de nouveaux enjeux qui prennent de court. La justice et la loi intergalactique sont deux notions souvent abordées tout au long de l’existence de Doctor Who, mais qui méritent toujours d’être précisées et exploitées tant elles peuvent apporter des développements pertinents.

Surtout, la révélation aux trois quarts de l’épisode montre bien que Vinay Patel et Chris Chibnall avaient bien une idée derrière la tête et qu’ils comptaient l’exploiter sur ce double épisode. Il ne me semble pas que cette configuration ait été exploitée de cette manière auparavant, même Le Jour du Docteur (The Day of the Doctor) avait apporté une explication avec son concept.

Au terme de cet épisode, on en ressort satisfait et curieux pour la première fois depuis l’ouverture de saison 12 de Doctor Who. Cet épisode montre que les scénaristes ont compris qu’il ne fallait pas de concept miraculeux pour faire un bon épisode, mais juste l’exploitation d’une idée et d’un univers dans tout ce qu’ils peuvent apporter de surprises. On se demande bien d’où cette double présence du Doctor vient, pourquoi. Mais ce qui intéresse également, c’est la personnalité que cela fait ressortir de Thirteen et qui couve depuis le retour du Maître, capitalisant enfin sur ses épisodes précédents. La suite se fait attendre, notamment grâce aux prédictions de Jack que l’on espère revoir très vite.

Tags : Doctor Who moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires