Downton Abbey : Mariages, bébés et plus encore pour une fin heureuse

Downton Abbey, le Final

Septembre au Reveillon du Nouvel An 1925. Carson souffre d’une maladie héréditaire qui l’empêche de faire convenablement son travail, tandis que plus d’un membre du personnel de Downton se voit offrir une nouvelle opportunité professionnelle. Mary arrange un rendez-vous entre sa sœur et Bertie alors qu’Henry décide de changer de carrière. La vie se poursuit donc pour tout le monde à Downton avec son lot de changements…

Après une saison 6 quelque peu décevante, Downton Abbey faisait son ultime retour à l’occasion des fêtes de fin d’année pour un épisode spécial servant aussi de fin de série. Son créateur Julian Fellowes va profiter de l’heure et demie qu’il a pour mener à bien toutes les histoires – soit plus ou moins enchainer les conclusions heureuses pour le plus grand plaisir de tout le monde.

Si la précipitation est par moment présente, le temps imparti est ce qu’il fallait pour que l’épisode puisse offrir à tous ses personnages l’opportunité de se retrouver un instant sous les projecteurs, même s’il est question pour certains de servir autrui plutôt que lui-même. Certaines histoires sont déjà arrivées à terme et Mary ou encore Violet sont avant tout là pour faire avancer l’intrigue d’un proche ou délivrer un bon mot.

Certes, Julian Fellowes ne semble pas pouvoir s’empêcher – même pour son final – de prendre le chemin le plus long au lieu d’aller droit au but. Il en est ainsi pour Barrow dont l’avenir se révèle évident dès les premiers signes de problèmes de santé de Carson. Pareil pour Daisy et Andy, la première mettant toujours du temps à arriver à la conclusion inévitable. On aura également eu encore le droit à un mauvais diagnostic !

Malgré une tendance à gaspiller de précieuses minutes avec des scènes qui n’apportent pas forcément grand-chose – si ce n’est quelques notes d’humour bien placé la plupart du temps –, cela ne vient cependant pas obstruer le bon déroulement de cette conclusion.

Cette dernière est en partie consacrée à mener Edith à sa happy end aussi prévisible que logique et bienvenue. On ne peut que partager la joie de son père lorsque – enfin ! –, elle obtient un bonheur complet qui aura mis du temps à arriver. Avec juste cet épisode, la mère de Bertie n’a pas vraiment la possibilité d’être autre chose qu’un simple accessoire scénaristique, là pour créer quelques obstacles sans pour autant menacer de manière concrète la félicité de son fils et de Lady Edith. Le retour de Lady Rose est superficiel, mais s’inscrit bien dans l’ensemble.

La situation personnelle d’Edith permet principalement de nous offrir un décor plus que féerique, quoique sincèrement peu exploité, qui convient parfaitement aux fêtes de fin d’année. L’arrivée à Brancaster Castle de Cora et Robert a de quoi émerveiller et il est presque dommage que Julian Fellowes, pour cet ultime épisode, ne joue pas plus dans ce registre. La demeure qu’était Downton Abbey aurait mérité d’être remise en valeur une toute dernière fois, surtout que le sapin de Noël impressionne toujours autant et que la neige offre un beau plan final.

Avant tout, le créateur a surtout misé sur l’émotion. Romance, mariage et bébé occupent donc cette conclusion d’une façon ou d’une autre, nous offrant d’ailleurs enfin la possibilité d’entendre Anna appeler son mari John (et non le classique Mr Bates).

L’arrivée de leur enfant apporte un tumulte plutôt inspiré à Downton. Daisy, Molesley ou Baxter ont quant à eux une décision à prendre et feront les bons choix. Henry et Tom construisent un avenir professionnel ensemble, s’inscrivant bien dans cette idée de changements qui n’auront eu de cesse de bouleverser la vie à Downton – qu’importe la forme qu’ils prenaient.

Cela reste une notion plus qu’omniprésente au sein de ce final, que ce soit à travers les mariages, la naissance du bébé ou encore les évolutions de carrière. Le temps passe et avec celui-ci vient le changement que l’on ne peut pas éviter, bousculant les rapports entre les gens, entre les classes et le pays lui-même. Cela n’a pas toujours été abordé avec finesse (ou même correctement) tout du long de la série, mais reste certainement l’un des plus grands thèmes de Downton Abbey.

Celui-ci convient parfaitement à cette fin et aux derniers mots prononcés par Isobel et Violet. On ne peut qu’aller de l’avant, même lorsqu’on aimerait revenir en arrière et dans le cas de Downton Abbey, il est alors question d’accepter sa fin et de lui faire ses adieux. On lève la coupe de champagne en l’honneur de Downton Abbey, de ses acteurs, de ses grandes réparties, de ses intrigues divertissantes (et de celles qui ne l’étaient pas) et à toutes ses agréables heures passées en leur compagnie !

Le final de Downton Abbey sera diffusé le 2 janvier 2016 en France sur TMC.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link