Fringe – The Transformation / Métamorphose (1.13)

4 Fév 2009 à 11:15

fringe113 - Fringe – The Transformation / Métamorphose (1.13)

Sur le lieu d’un crash d’avion, le corps d’un monstre est retrouvé. Il s’agit en fait d’un ancien associé de John Scott qui fut contaminé par un virus. Olivia va alors traquer le fabricant de ce dernier qui est venu le vendre aux USA.

Cet épisode aurait pu s’appeler The Rehabilitation of John Scott, mais ça aurait certainement été trop explicite.

On débute avec ce qui, au premier abord, semble proche d’une histoire mélangeant l’Incroyable Hulk et un loup-garou, mais cela tourne en fait assez rapidement sur une affaire de bio terrorisme. Tout l’intérêt de l’intrigue est de pousser Olivia à renouer le contact avec son ex-fiancé, maintenant mort, John Scott.

Malgré les objections de Peter, qui fait de plus en plus sa Dana Scully, Olivia replonge la tête la première dans le bac à rêve de Walter. Une nouvelle fois, ça ne tourne pas rond et elle entre véritablement en contact avec John qui va lui dire toute la vérité. Bon, on connait le truc, il est probable que d’ici quelques temps, on nous dise qu’en fait, tout ceci est faux, mais en attendant, nous n’avions pas eu autant de réponses depuis… le commencement.

Dans le même registre, nous découvrons ce que Massive Dynamics tentait de faire avec le corps du traitre (ex-traitre maintenant). Du coup, la dernière fois qu’on nous a joué le coup du gros mystère autour de ça, on s’était un peu moqué de nous. La leçon à retenir est de plus en plus explicite au fil des épisodes : il ne faut pas s’arrêter sur les non-dits, car souvent, ceux qui les écrivent ne les connaissent pas non plus. C’est une fabrique de faux suspens et de faux mystères, l’Abrams Touch.

En attendant d’autres rebondissements surprenant et tout aussi cohérent, l’intrigue est plutôt bien dosée question rythme et retournements de situation. Pas le temps de s’ennuyer et Walter se révèle toujours plus délirant d’épisode en épisode. Peter, par contre, commence à souffrir du mystère qui l’entoure. Le personnage se montre de plus en plus étouffé par ce manque d’information qui l’empêche d’évoluer.

Ce ne sera pas le cas de John Scott qui est donc réhabilité. Il semble avoir livré ses plus gros secrets et la conclusion de l’histoire nous annonce la fin des séances caisson d’isolement pour Olivia. Le mort peut enfin se reposer et l’agent Dunham peut aller de l’avant.

La série a encore beaucoup a révéler, mais cet épisode se termine en laissant l’impression que quelque chose a été achevé. Il faut en profiter, ça ne risque surement pas de devenir une habitude dans Fringe.

Tags : Fringe moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires