Fringe – Worlds Apart (4.20)

28 Avr 2012 à 11:35

Fringe 4x20 - Fringe - Worlds Apart (4.20)

Partout dans le monde se produisent simultanément des petits tremblements de terre. Rapidement, Walter découvre que David Robert Jones est derrière tout cela et que l’avenir des deux univers est en jeu. Les équipes Fringe s’allient pour trouver une solution avant qu’il ne soit trop tard.

Avant l’épisode en deux parties qui servira à conclure la saison, les scénaristes préparent sérieusement le terrain de façon presque radicale.

L’épisode précédent nous laissait entendre que Peter, Olivia et Walter vont sauver le monde, et il se pourrait bien que cela se produise rapidement. En attendant, mettons le futur de côté pour renouer une fois de plus avec les erreurs passées de Walter. Les Cortexiphan font une nouvelle fois un retour tonitruant. Le problème avec cette réalité réécrite, c’est que l’on ne sait pas vraiment ce qui est arrivé ou non auparavant. De ce côté de l’histoire, il semble qu’il n’y a pas eu beaucoup de développements.

Donc, des tremblements de terre se produisent partout dans le monde et les enfants du Cortexiphan en sont à l’origine. On retrouve ainsi Nick Lane (et furtivement Sally Clarke) qui est là pour nous conduire, d’une certaine façon, vers la vérité à laquelle tout le monde doit faire face. Des deux côtés, l’inévitable est évident et c’est un peu le problème de l’épisode, car il n’y a pas réellement d’effets de surprise ni de suspense. Pas de course-poursuite vraiment haletante jusqu’à la dernière seconde et, pour compenser, il n’y aura pas véritablement de surcharge émotionnelle.

Il faut donc couper le pont entre les deux univers. Walter nous l’annonce dès le départ et, à partir de là, on sait que cela va se réaliser. D’un autre côté, même avant d’en arriver à ce point de l’intrigue, il était assez évident que quelque chose de la sorte allait devoir se produire. L’équipe créative derrière le show n’avait plus réellement d’idées pour exploiter les deux univers simultanément et même si, dernièrement, cela a légèrement changé, il semble assez clair que ça ne pouvait pas vraiment aller bien loin. C’est clairement décevant, car il y avait un réel potentiel à avoir deux mondes qui auraient pu partager bien des choses, mais les contacts ont été trop limités trop rapidement pour que la sauce prenne.

Worlds Apart nous prend donc par la main pour nous entrainer vers la conclusion, tentant d’enrober au maximum le tout de façon à ce que l’on adhère à la logique de l’histoire. Dommage que la partie émotionnelle de l’intrigue ne soit pas réellement exploitée, étant donné que c’est là-dessus qu’une telle histoire aurait vraiment pu jouer pour marquer. À la place, c’est froid et seul Walter parait être véritablement touché par ce qu’il doit faire, mais c’est surtout à cause de ses erreurs passées.

À ce stade, il ne reste plus qu’à arrêter David Robert Jones une fois pour toutes afin qu’il ne trouve pas un autre moyen pour devenir un Dieu vivant. Espérons que cela soit épique.

Tags : Fringe moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires