Genius Saison 3 : Aretha Franklin révolutionne le monde de la musique (sur Disney+)

4 Juin 2021 à 15:00

Genius Saison 3 aretha - Genius Saison 3 : Aretha Franklin révolutionne le monde de la musique (sur Disney+)

Après s’être intéressé à Albert Einstein et Pablo Picasso, c’est au tour d’Aretha Franklin de se retrouver au cœur de la nouvelle saison de Genius, l’anthologie de National Geographic, qui est maintenant disponible sur Disney+.

Avec Suzan-Lori Parks en charge de cette saison, Genius : Aretha Franklin chronique en huit épisodes différentes périodes de la vie de cette artiste musicale, de ses débuts de chanteuse de gospel à l’âge de 12 ans à sa performance au Grammy en 1998, en passant par son sacre en tant que Reine de la Soul. Cynthia Eviro prête ses traits et sa voix à la chanteuse, ainsi que Shaian Jordan qui incarne la jeune version d’Aretha. La série revient sur son enfance difficile, ses débuts dans la musique et sa quête de succès qu’elle finira par obtenir jusqu’à devenir une légende de la musique. S’entremêle alors sa vie privée plus ou moins mouvementée (elle devient mère pour la première fois à 12 ans), l’évolution de ses idéaux et son parcours engagé, sa volonté à suivre sa voie et surtout, la place de la figure paternelle dans son histoire.

Genius : Aretha Franklin joue avec la ligne temporelle pour nous dévoiler progressivement ce qui a fait d’Aretha Franklin cette artiste musicale inégalée et inégalable, couvrant ainsi un passé illuminé par la musique, mais avec ses nombreuses épreuves, ses obstacles et ses moments dérangeants. Tout ici nous connecte inexorablement au père d’Aretha, C.L. Franklin, incarné par Courtney B. Vance, qui est plus ou moins l’autre star de cette saison. « Star » n’est pas forcément le mot adéquat au vu du genre d’homme dont il était question, mais Courtney B. Vance s’empare du rôle avec une telle passion qu’il n’est pas difficile de saisir pourquoi Aretha, même au sommet de sa gloire, restait d’une manière ou d’une autre attaché à lui.

Ainsi, au fil des épisodes, cette saison de Genius se présente comme étant autant au sujet d’Aretha Franklin que de son père. L’artiste est déterminée à tout faire pour le satisfaire, au sein d’une relation loin d’être saine. Dans le rôle de la favorite, Aretha tente, dès son plus jeune âge, de satisfaire les attentes de son père, un homme plus qu’intrusif et moralement problématique (c’est peu dire), mais qui aura aussi été pour sa fille un excellent professeur. La série souhaite donc signifier que la passion d’Aretha pour la musique, la rencontre entre le spirituel, l’émotion et les notes, trouve son origine dans la figure paternelle.

À un certain point, cette saison 3 de Genius se présente alors comme une histoire d’héritage familial, un composé à la fois d’un amour pour l’art et de nombreux problèmes, qui ont ainsi forgé la jeune Aretha et fait d’elle cette grande artiste. Ses mariages ne viennent pas à proprement parler enrichir le sujet, mais restent dans cette optique, tandis que sa relation avec Jerry Wexler, le producteur de musique, nous offre la possibilité d’observer l’artiste au travail, si on peut dire. Mais, à l’image de Picasso, représenter le travail de la chanteuse, pianiste et auteur-compositrice, n’est pas chose aisée. La série se repose sur le talent vocal d’Eviro, et il est certain que la musique est ce qui rythme le plus les épisodes, ce qui assure de maintenir l’attention sur la durée. Mais illustrer un procédé créatif reste certainement ce qu’il y a de plus difficile à faire, et Genius tend à survoler le sujet. Pire, la série tend même à devenir par moment redondante dans ce qu’elle veut démontrer (dans le comportement du père d’Aretha ou dans celui d’Aretha elle-même).

Surtout, cette troisième saison consacrée à Aretha Franklin souffre d’un problème qui affecte de nombreux biopic, c’est-à-dire que son approche conventionnelle tend à desservir son sujet. Nous ne sommes pas ici face à une exception, et on nous assène régulièrement à quel point Aretha était une personne privée, presque pour justifier pourquoi cette saison donne avant tout la sensation de fournir une première entrée dans l’univers de la chanteuse. Au final, Genius : Aretha Franklin est un effort honorable qui se laisse suivre sans grand déplaisir, malgré un penchant à se répéter. Mais, c’est avant une première leçon de musique et il faudra aller chercher soi-même pour saisir pleinement la personne, l’artiste et son œuvre.


La quatrième saison de Genius sera consacrée à Martin Luther King Jr, incarné par ailleurs dans cette saison 3 par Ethan Henry.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires