Godfather of Harlem Saison 1 : Pas facile d’être un gangster (sur StarzPlay)

Godfather of Harlem Saison 1 - Godfather of Harlem Saison 1 : Pas facile d'être un gangster (sur StarzPlay)

Après quelques débuts hésitants, la chaine câblée américaine Epix semble décidée à se démarquer avec ses séries, misant dernièrement sur des histoires de criminels assez différentes les unes des autres (Get Shorty, Perpetual Grace LTD). Création de Chris Brancato et Paul Eckstein, Godfather of Harlem se propose dès lors de nous nous parler du véritable criminel Bumpy Johnson (joué ici par Forest Whitaker) et nous ramène ainsi dans les années 60.

Quand nous rencontrons Bumpy, il vient tout juste de sortir de prison où il a purgé une peine 10 ans. Même derrière les barreaux, il est resté connecté à son quartier, Harlem. Maintenant libre, il compte en reprendre le contrôle, mais les rues sont aux mains de la mafia italienne. Bumpy doit donc réclamer ce qui lui est dû à la famille Genovese, tout en naviguant dans une nouvelle conjoncture politique complexe qui dépasse les limites de son quartier.

En effet, Godfather of Harlem n’est pas une simple histoire de gangsters se battant pour un territoire. Bumpy Johnson était un Afro-Américain puissant dans sa communauté et ceux qui l’entouraient attendaient naturellement beaucoup de lui. Ses connexions avec Malcolm X (Nigel Thatch qui avait déjà tenu le rôle dans le film Selma) et le politicien Adam Clayton Powell Jr (Giancarlo Esposito) reflètent cela.

La série nous entraine alors à un moment charnier des ‘60s, étant donné que cette première saison parle non seulement de la montée de Mohammed Ali et de la Marche sur Washington, mais elle se clôture au moment où John Fitzgerald Kennedy s’est fait assassiner. C’est une conjoncture politico-culturelle dense et indéniablement passionnante qui a le mérite d’être explorée ici sous un angle pertinent, puisqu’il est surtout question de l’impact des changements que traverse le pays sur ceux qui restent à la périphérie.

Bien entendu, Godfather of Harlem est en premier lieu une série de gangsters et, comme souvent dans ce genre, la famille occupe une place notable. Bumpy Johnson s’affirme dans ce sens comme étant une figure assez compliquée, car il navigue sur une ligne assez fine entre ses intérêts et ceux de sa communauté. Sa famille est prise au milieu et le confronte à ses échecs personnels — entre sa fille qui est tombée dans la drogue, sa femme et son autre fille qui font face à la violence de son monde et ses loyautés qui sont mises à rude épreuve.

Forest Whitaker s’impose avec facilité dans la peau de ce criminel craint à juste raison, mais qui est déchiré par ses échecs et des conflits moraux qui le poussent à constamment réviser sa position au sein de sa famille, de son gang et de sa communauté.

Là où cette première saison de Godfather of Harlem se montre moins intéressante, c’est dans son exploration des Italiens. Si Vincent D’Onofrio convainc aisément dans le rôle du mafieux Vincent “The Chin” Gigante qu’il est un antagoniste à la hauteur (bien que ce qui le concerne devient rapidement répétitif), l’intrigue avec sa fille qui s’amourache d’un jeune musicien noir est non seulement irritante, elle s’étire inexorablement vers une conclusion tellement évidente qu’elle ennuie au plus haut point.

Aidée par une reconstitution de qualité qui n’est jamais ostentatoire, cette saison 1 de Godfather of Harlem se révèle être une série de gangsters avec une identité bien à elle qui aborde des sujets importants sans jamais négliger sa promesse de divertissement. Elle n’évite pas quelques poncifs malheureux du genre, mais les compense aisément avec d’excellents personnages, une écriture qui ne s’éparpille jamais et une énergie bien à elle. Ce que l’on peut regretter, c’est que l’on ne nous ait pas annoncé un spin-off sur Malcolm X, car il y a clairement matière à explorer.

A noter que Godfather of Harlem a été renouvelée pour une saison 2.


Publié en décembre 2019, cet article sur la saison 1 de Godfather of Harlem est aujourd’hui remis en avant à l’occasion de l’arrivée de la série en France sur la plateforme StarzPlay ce 1er novembre 2020.

518qjQffWcL. SL160  - Godfather of Harlem Saison 1 : Pas facile d'être un gangster (sur StarzPlay)
Price: 1,29 €
small orange - Godfather of Harlem Saison 1 : Pas facile d'être un gangster (sur StarzPlay)
Price Disclaimer
Tags : Godfather of Harlem moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires