Grey’s Anatomy Saison 16 : Un mauvais diagnostic

Grey’s Anatomy est une série marquée par la tragédie, les départs des personnages, les mariages, les naissances et un nombre incalculable d’opérations chirurgicales. Cette saison 16 ne fait pas exception à la règle, si ce n’est que cela se veut être une véritable débâcle, plaçant ainsi cette salve d’épisodes comme l’une des pires de la série. Pris dans un cercle vicieux de mauvaises idées ou pire, d’idées intéressantes mal exécutées, ce qui est à sauver de cette saison 16 de Grey’s Anatomy se compte sur les doigts d’une main (et ne se nomme ni Owen, ni Teddy !).

Partie 1 : Ramasser les ordures jusqu’au 350e épisode

Tout d’abord, cette saison 16 de Grey’s Anatomy gère les répercussions du final précédent — c’est-à-dire le renvoi de Karev, Richard et Meredith de l’hôpital avec la dernière faisant face à la justice et devant ainsi effectuer des heures d’intérêt général en attendant qu’une décision soit prise pour son avenir.

La saison s’amorce sans étincelles, bien qu’avec la volonté de créer un léger renouveau avec des membres de l’équipe travaillant dans un autre hôpital. Sur papier, cette division n’est pas inintéressante. Le Grey Sloan Memorial Hospital semble souvent crouler sous l’argent, sauf quand cela arrange les scénaristes, là où Pac-North apparait juste comme un vieil hôpital en perdition sans fonds monétaire. Qui plus est, placer Alex à la tête de cette partie narrative pouvait offrir enfin au personnage plus d’espace pour exister — ce qui lui manquait certainement la saison passée.

Cependant, il se passe des choses en coulisses que l’on ignore et il est difficile de savoir exactement où tout est allé de travers. Pac-North est traité comme une blague (au lieu d’être une parfaite illustration de la défaillance du système médical américain) et Alex à peine plus présent. Les chirurgiens vont et viennent entre les deux hôpitaux, et rien de probant n’en ressort. L’équipe créative est incapable de dépeindre une réalité économique médicale sur la durée, et Pac-North est réduit à une salle et un couloir bien trop vite.

Résultat : suivre Meredith ramasser des déchets pour la communauté est plus intéressant, nous menant alors à la célébration de l’héroïne de la série dans le 350e épisode, étant sans qu’on le sache également le dernier épisode de Justin Chambers.

Partie 2 : Le départ d’Alex et la débâcle de toute une saison

Vétéran de la série, Justin Chambers la quitte donc sans de véritables adieux, et des scénaristes qui tentent de joindre les deux bouts pour tourner une page de leur histoire. Le mystère est maintenu pendant plusieurs épisodes, avant que l’on puisse dire au revoir à cette figure importante du show. Difficile d’être satisfait par ce qui est délivré, mais on ne peut qu’avaler la pilule et passer à autre chose. Cependant, l’équipe créative de Grey’s Anatomy est dans une mauvaise passe et va continuer à nous enchainer les mauvaises idées.

En plus de Pac-North mal gérée, on se coltine — il n’y a pas d’autres mots — un triangle amoureux entre Owen, Teddy et Tom d’une lourdeur assommante. Le premier ne parvient définitivement pas à se sortir du trou dans lequel les scénaristes l’ont coincé et le peu d’évolution qu’il aura connu n’apporte rien. C’est, pour Teddy, un vrai massacre de sa personnalité à laquelle on assiste, tandis que Tom est juste inconsistant et finit par n’exister quasiment qu’à travers sa relation avec Teddy.

Pire, ils ont failli entrainer Amelia dans leur chute le temps d’un instant, dont la relation avec Link est sûrement l’un des rares aspects positifs de cette saison 16 de Grey’s Anatomy. Le couple a pris forme, a relevé les défis avec réflexion et maturité et parvient jusqu’à la fin à se montrer attachant. Ils ont ainsi, dans cet ensemble romantique désastreux, offert une lueur d’espoir.

Car, il est préférable de passer également outre le traitement discutable de Maggie ou encore à quel point Jackson est devenu difficile à tolérer. Ou la manière dont le départ d’Alex a simplement piétiné sa relation avec Jo, cette dernière se remettant à peine psychologiquement de ses dernières épreuves personnelles. Quasiment personne n’est épargné, même pas Richard et Catherine.

L’équipe créative semble aussi toujours à sa manière en quête d’un nouvel homme pour Meredith. En plus de son histoire qui se complique avec DeLuca, on nous introduit le Dr. Cormac Hayes, un veuf avec deux enfants qui est une sorte de « cadeau » de Cristina à Meredith. Tous les signes nous indiquent que Mer est toujours mieux seule qu’accompagnée, même si le docteur Hayes réussit au moins à susciter une certaine sympathie et à ne pas être simplement cantonné à un rôle de potentiel intérêt amoureux.

La saison 16 de Grey’s Anatomy ne laisse personne ou presque sur le carreau lorsqu’il est question de leur offrir un matériel difficile à gérer. Même lorsque cela part d’une bonne intention — comme explorer la bipolarité — le résultat souffre d’une mise en scène discutable et peu probante. S’ajoute par dessus les mini cross-overs forcés avec le spin-off Station 19 alourdissant le récit.

La cerise sur le gâteau n’est alors autre que le Coronavirus venu interrompre le tournage de cette saison 16 de Grey’s Anatomy qui s’arrête à son 21e épisode (au lieu de 25 prévu), ne pouvant dès lors pas conclure une partie de ses storylines.

Le petit monde de Grey’s Anatomy a, au final, bien souffert au sein de cette seizième saison, entre un départ non planifié, de désastreuses romances, peu de cas médicaux marquants et l’impossibilité de conclure l’ensemble.

Tags : Grey's Anatomy moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link