Gypsy : Naomi Watts est la pire des psychologues (Pilote)

1 Juil 2017 à 11:30

Gypsy Netflix - Gypsy : Naomi Watts est la pire des psychologues (Pilote)

Quand nous sommes introduits à Dr Jean Holloway (Naomi Watts) dans son cabinet, elle voit une patiente qui a des problèmes à poser des barrières, n’arrêtant pas d’étouffer émotionnellement sa fille. Sans surprise, ce pilote de Gypsy nous montre que Jean est une psychologue qui a également des difficultés à rester à sa place. Quand la nuit tombe, elle devient Diane et s’immisce dans la vie d’un de ces patients.

Fait-elle cela pour réussir à lui venir en aide plus facilement ? À moins qu’elle ne recherche qu’un frisson en faisant ce qui est éthiquement répréhensible pour une psychologue ?

Répondre à ces questions n’est pas une priorité pour Lisa Rubin, la créatrice de cette nouvelle série Netflix. Cela n’a pas à en être une dès le premier épisode, c’est certain. Néanmoins, il est difficile dans ce pilote de s’intéresser à quoi que ce soit et nous suggérer ce qui pourrait motiver Jean aurait peut-être rendu cette introduction moins laborieuse.

Ce n’est pas non plus aidé par l’univers plutôt moribond de Gypsy. Sans conviction, Naomi Watts nous entraine en effet dans le quotidien peu mouvementé de Jean, entre une vie de famille sans trop de complications et un travail pour lequel elle est reconnue. Tout ceci étant d’une banalité aussi confondante que la réalisation de Sam Taylor-Johnson (50 nuances de Grey).

C’est quand vient la nuit que la série doit commencer à titiller notre curiosité. Jean devient Diane. Elle ment, brave des interdits et développe des connexions avec des personnes qu’elle ne devrait pas approcher.

Tout ce programme nocturne est pourtant aussi peu captivant que le reste — Diane ou Jean, même combat. Gypsy se veut être un thriller psychologique, mais passe dans ce pilote à côté des deux facettes du genre. La partie psychologie est tristement générique, enfoncée par des dialogues bourrés de clichés. L’angle thriller est relativement absent.

Concrètement, que ce soit dans la réalisation ou le scénario, il manque tout ce qui serait nécessaire pour justifier que l’on s’investisse dans l’existence de cette psychologue peu recommandable. Lisa Rubin parait penser qu’avoir Naomi Watts en tête d’affiche est suffisant pour que l’on ait envie de suivre Jean. L’accent est alors porté sur les personnages secondaires et il devient étrangement plus intrigant d’en savoir plus sur la relation entre son mari (joué par Billy Crudup) et sa secrétaire (Melanie Liburd) que sur ce qui pousse Jean à devenir Diane.

Le souci à ce stade étant que Jean est dans la totalité des scènes de ce pilote et cela ne l’empêche pas d’être ennuyeuse au possible.

Gypsy ne promet donc rien de tumultueux avec ce pilote. Enfin, la promesse est sur le papier, mais elle ne se traduit pas à l’écran. Dire qu’il s’agit d’un thriller n’est pas assez pour en faire un. Mettre Naomi Watts en tête d’affiche n’est également pas suffisant pour captiver et rien ne laisse penser que la suite rectifiera cela.

Tags : Netflix Gypsy moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires