Home Before Dark Saison 1 : Qu’est-il vraiment arrivé à Richie Fife ?

20 Avr 2020 à 16:00

Home Before Dark Saison 1 Apple 1 - Home Before Dark Saison 1 : Qu’est-il vraiment arrivé à Richie Fife ?

Hilde Lisko est une journaliste. Le fait qu’elle est âgée de neuf ans est secondaire. Le fait qu’elle ne possède pas de carte de presse est encore moins important. Hilde Lisko est une journaliste et personne ne peut lui dire le contraire.

Elle est aussi l’héroïne de Home Before Dark, série nous venant de Dana Fox et Dara Resnik pour Apple TV+ qui s’inspire de l’histoire vraie de la jeune Hilde Lysiak. Tout commence lorsque sa famille, faisant face à une période difficile, quitte Brooklyn pour s’installer à Erie Harbor, la ville natale de son père, également journaliste. Il s’était promis de ne jamais y revenir, et l’arrivée de sa famille dans cette bourgade rouvre de vieilles blessures.

Il y a 30 ans de cela, Richie Fife, un ami du père d’Hilde, a été kidnappé et son corps n’a jamais été retrouvé. Sam Gillis a été condamné pour son meurtre, et tout le monde sauf la sœur de Sam a préféré tourner la page sur cette tragédie. Lorsque Penny Gillis meurt dans ce qui est considéré un accident, Hilde soupçonne que cela dissimule quelque chose et décide de découvrir la vérité. Elle se lance, avec ses deux nouveaux amis, Donnie et Spoon, dans une enquête la conduisant à remettre en cause tout ce que la ville sait sur l’affaire Richie Fife.

Avec une première saison de 10 épisodes, Home Before Dark se veut être une série policière familiale, mélangeant ainsi investigation avec drames familiaux, évènements traumatiques avec expérience de la vie quotidienne. Hilde n’est pas une gamine de neuf ans ordinaire, un point qui est un peu trop fait dans les débuts. Après tout, son obsession pour Les Hommes du Président (le film ET le livre) et sa répartie intelligente face à des adultes qui ont l’habitude de mentir pour se débarrasser des questions des enfants illustre très bien quel genre de tempérament possède Hilde et qui explique ce qui l’anime.

Hilde est une journaliste déterminée, qui trouve sa motivation à la fois dans sa quête de vérité et aussi son besoin d’aider son père, Matt Lisko, qui a perdu le goût pour son travail. En ressort alors une relation père-fille aussi honnête que vibrante et qui s’impose comme l’une des plus grandes force de Home Before Dark. Brooklynn Prince et Jim Sturgess se complètent à merveille, s’épaulant mutuellement pour faire progresser le récit dans la bonne direction et lui donner son cœur.

Si les deux personnages se font rencontrer naturellement la partie investigation et la partie familiale, le besoin de vouloir toucher un peu trop tous les publics mène Home Before Dark à s’éloigner de son intrigue principale pour des secondaires ressemblant à des détours inutiles. Ainsi, les histoires adolescentes de la jeune Izzie Lisko aident peut-être à offrir un portrait plus large de la culture du bullying qui règne à Erie Harbor mais n’enrichit pas vraiment le sujet et apparait plus comme un frein à ce qui compte réellement.

L’approche familiale est ainsi à double tranchant pour la série. Elle pousse les scénaristes à devoir dépeindre une réalité communautaire sans tomber dans les dérives propres à la noirceur qui peut accompagner le genre et les thématiques, mais l’empêche d’aller parfois plus loin dans sa représentation. La série fait ainsi preuve d’une belle sobriété lorsqu’elle touche aux dynamiques dysfonctionnelles existant entre parents-enfants pour s’intéresser aux multiples blessures qui façonnent un adulte et la difficulté de s’émanciper de l’autorité parentale, même lorsqu’on a passé l’âge. Elle reste par contre à la surface pour illustrer l’impact que la disparition de Richie Fife a pu avoir sur Sam Gillies (et sa vie en prison) ou encore sur la corruption latente du pouvoir, la manipulation générale pour maintenir le pouvoir en place et s’assurer que le passé reste à sa place, même si cela paralyse et empêche d’aller de l’avant.

Au final, la première saison de Home Before Dark n’est pas dénué de charme, grâce à une belle relation père-fille animée par un amour du journalisme palpable. Imparfaite dans sa quête pour séduire un public large et ne jamais se montrer trop sombre ou pessimiste, elle utilise à bon escient son investigation pour déconstruire le passé et les blessures superficiellement refermées qui en ont découlé. Le mystère Richie Fife n’est pas complètement résolu à la fin de cette première saison qui nous mène néanmoins habilement à un tournant, vers sa saison 2 et la poursuite de la vérité.

Tags : AppleTV moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires