It’s a Sin : Jeunes, libres et malades ou quand Russell T. Davies revient brillamment sur l’épidémie du Sida

Its a Sin Serie UK - It's a Sin : Jeunes, libres et malades ou quand Russell T. Davies revient brillamment sur l'épidémie du Sida

Years and Years, c’était il y a à peine deux ans. On aurait pu penser que Russell T. Davies (Doctor Who, Banana) se reposerait un peu avant de nous concocter un nouveau chef d’œuvre. C’était mal le connaître. Il réitère donc avec It’s A Sin, un drama en cinq épisodes diffusé sur Channel 4 et qui suit un groupe d’amis LGBTQ+ et alliées face à l’arrivée du Sida dans leur mode de vie alliant sexe, fête et ambitions personnelles.

On suit ainsi Olly Alexander, chanteur du groupe Years and Years, qui trouve ici un rôle à sa démesure, celui de Ritchie, jeune gay primo-entrant à Londres. Il devient dès les premières secondes notre prisme pour les cinq épisodes à venir. Il vivra la libération que la découverte de sa sexualité permet, il formera autour de lui une communauté flamboyante et la verra se décomposer face à la menace du Sida.

De Years and Years (la série cette fois), on retrouve également Lydia West qui joue ici Jill, une jeune actrice en devenir qui va porter comme étendard la solidarité et la générosité face à l’adversité. Si son parcours personnel est peu exploré, c’est parce qu’elle se dévoue presque entièrement à ses amis, ceux qui rient et dansent tout comme ceux qui luttent et meurent.

Years and years, encore. It’s A Sin ne transperce pas le voile de l’avenir, mais se concentre sur une décennie décisive pour la communauté gay particulièrement. Peu à peu, la fête qui caractérise le groupe d’amis se teinte de noirceur alors que le Sida fait son apparition et s’installe dans l’opinion commune comme une maladie punitive pour une vie sexuelle dissolue. Il est alors extrêmement intéressant et pertinent de montrer que ces préjugés ne se limitent pas qu’aux hétérosexuels et aux médias un peu bigots, mais ont longtemps eu maille à partir avec la communauté en elle-même.

It’s A Sin, c’est une confrontation des regards face à une même question. Ritchie en est le catalyseur, lui qui prône une vie sans contraintes face à un spectateur médusé (formidable scène de pédagogie dans l’épisode 2), lui qui cache honteusement sa condition à ses proches, lui qui se retrouve dos au mur et à sa famille dans le dernier épisode. Celui-ci vient alors apporter encore plus de complexité dans son approche quand sa mère (magistrale Keeley Hawes) tente de faire le tour de la question et de régler ce qu’elle voit comme un simple problème à sa manière. Son acharnement est bouleversant tant nous savons, nous, mais aussi les personnages LGBTQ+ à l’écran, le destin funeste et inéluctable qui attend son fils.

Mais Russell T. Davies réussit un véritable tour de magie : faire d’un sujet grave une série optimiste (ou du moins positive) où le réel vient s’immiscer peu à peu. Certes, la maladie et la mort sont des composantes teintant de plus en plus de gris les épisodes, mais il y a toujours un espoir, une danse, une partie de jambes en l’air pour nous montrer que derrière, cela vit. C’est essentiellement dû à cette bande et à ses personnalités hautes en couleur (Roscoe, cette queen) portant une lumière essentielle dans cette noirceur. En cela, la dernière séquence, qui fait donc suite à une tragédie pour eux, s’impose comme un rayon de soleil, un pont vers l’avenir. Et c’est magnifique.

It’s A Sin a tout d’une grande et elle l’est. De la musique à la réalisation, des acteurs à l’écriture, elle est surtout un rappel qu’il faut de la joie dans le malheur, qu’il faut des amis dans la difficulté, qu’il faut des séries pour raconter. C’est un incroyable geste de fiction, de ceux qui marquent au fer rouge et vous laissent le cœur lourd, mais meilleur.

51wq2ImulZL. SL160  - It's a Sin : Jeunes, libres et malades ou quand Russell T. Davies revient brillamment sur l'épidémie du Sida
Price: 16,02 €
You Save: 4,04 € (20%)
small orange - It's a Sin : Jeunes, libres et malades ou quand Russell T. Davies revient brillamment sur l'épidémie du Sida
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires