Legends of Tomorrow : Allô Houston, on a un problème ! (2.14)

Legends of Tomorrow Saison 2 Episode 14 - Legends of Tomorrow : Allô Houston, on a un problème ! (2.14)

Déterminées à récupérer le dernier morceau de la Lance de la Destinée, nos Légendes vont à la rencontre de Commander Steel en 1970, en plein lancement de la mission d’Apollo 13. Quand tout se déroule sans accroc, nos héros découvrent très vite la source de l’aberration : le Reverse-Flash est là, pour les mêmes raisons qu’eux.

L’année dernière, semaine après semaine, je commençais à manquer de mots pour critiquer Legends of Tomorrow. Cette saison cependant, j’ai du mal à me renouveler en termes d’adjectifs positifs !

Il faut dire que les scénaristes ne se ratent quasiment plus depuis la reprise. Moonshot est drôle, très émouvant et surtout réussit tout ce qu’il entreprend. Il nous amène tout de même sur la Lune, ce qui est plus qu’appréciable !

Nos Légendes doivent donc aller à Houston en 1970 pour récupérer le dernier morceau de la Lance — et sauver Elvis, selon Mick, toujours aussi en forme. Ils recroisent Commander Steel qui avait été chargé par Rip de protéger le fragment. Si la majorité des membres de la JSA n’ont pas laissé un souvenir impérissable, le grand-père de Nate s’impose comme le personnage le plus marquant du lot. Sa relation avec son petit-fils apporte tout ce qu’il faut comme émotion. Même si l’on sent les grosses ficelles pas du tout discrètes, je mentirais si je disais que la fin de l’intrigue ne m’a pas fait lâcher une petite larme ou deux. Depuis cette année, on appelle ça l’effet This is Us.

Cela permet également au couple Nate-Amaya de gagner en profondeur, se situant déjà à des années lumières de celui composé de Ray et Kendra l’année précédente. Le conflit d’idées entre sauver sa famille ou sauver l’Histoire n’est pas nouveau, mais cette histoire bénéficie beaucoup de la présence du grand-père de Nate. De plus, je suis réellement intrigué par la direction que va prendre le personnage d’Amaya dans les derniers épisodes de la saison. Petit à petit, elle s’est imposée comme une membre irremplaçable de l’équipe, et au vu du futur qui lui est promis, il serait étrange qu’elle ne tente pas de le changer. Quoiqu’il en soit, cela risque d’être passionnant.

Si la partie émotion différencie Moonshot de plusieurs épisodes de Legends of Tomorrow, il n’est néanmoins pas en reste sur le côté fun et action, très loin de là. Martin et Mick continuent en effet leur bromance improbable. Avec Jax, ils devaient infiltrer la NASA en se faisant passer pour des scientifiques anglais. Cela a permis à Franz Drameh d’utiliser son vrai accent, et la réaction du professeur était au point. Mais surtout, on a eu le droit à un nouveau numéro musical, une semaine avant celui qui prendra place dans The Flash, Martin et Mick qui chantent Banana Boat Song (Day O) d’Henry Bellafonte. Le passage est tout bonnement incroyable, et puisque les scénaristes nous aiment profondément, on a le droit à une deuxième édition de la chanson au moment du générique de fin. Je vous l’ai dit, les mots me manquent.

Dans les séries de super-héros, l’équation est généralement simple : un bon vilain = une bonne saison. Moonshot développe dès lors encore plus les motivations de Thawne, permettant d’humaniser un personnage plus que surpuissant. Le fait que le Reverse-Flash évoque Cisco et Caitlin est très bien trouvé de la part de l’équipe créative, et l’alliance de circonstance qu’il développe avec Ray rend toute cette partie de l’épisode passionnante. Ray a d’ailleurs vraiment bien évolué depuis le début de cette deuxième saison.

Enfin, Rip étant définitivement de retour sur le vaisseau, il doit trouver sa place au sein de nos Légendes. Là encore, les scénaristes font preuve de finesse, et le « combat » pour le poste de Capitaine est résolu de manière naturelle. De plus, ils n’oublient pas que Sara et Rip étaient de vrais alliés avant qu’Arthur Darvill ne parte filmer Broadchurch, et on retrouve cette amitié dans l’une des scènes finales de l’épisode.

Legends of Tomorrow sait apporter du fun. Legends of Tomorrow sait apporter de l’action. Mais Legends of Tomorrow semblait souvent creuse en termes de résonnance émotionnelle. Moonshot est l’un des meilleurs épisodes de la série parce qu’il sait parfaitement combiner les trois. Il ne reste que trois épisodes pour suivre les aventures de notre bande de bras cassés préférés, et je vais savourer chacun d’entre eux.

Tags : Legends of Tomorrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires