Aller au contenu
Séries Autres séries Looking – Looking for Now (1.01)

Looking – Looking for Now (1.01)

Looking 1x01 - Looking – Looking for Now (1.01)

Patrick, Agustin et Dom sont trois amis vivant à San Francisco. Alors que Patrick est en pleine recherche de l’homme de sa vie à l’approche du mariage de son ex, Agustin décide d’emménager avec son compagnon sur un coup de tête. De son côté, Dom s’inquiète d’être au point mort dans sa vie sentimentale et professionnelle, et hésite à retomber entre les griffes d’un petit ami instable. 

Looking est la nouvelle comédie dramatique de la chaîne câblée HBO et se veut la digne héritière de Queer as Folk en traitant les nouvelles problématiques de la communauté homosexuelle. Pour ce faire, le créateur Michael Lannan fait appel à Andrew Haigh, déjà connu dans le milieu audiovisuel pour son film Week-Endir?t=critictoo 21&l=as2&o=8&a=B0089B1VFK - Looking – Looking for Now (1.01), qui réalise le premier épisode et devrait revenir pour d’autres dans la saison.

Le show s’affirme alors dès les premières minutes avec une esthétique particulière, s’attardant sur des paysages urbains et des moments d’intimités aux couleurs désaturées. Si ce détail a le mérite d’être une aide immédiate pour l’immersion, c’est également un simple plaisir pour les yeux et d’autant plus pour ceux et celles qui ne connaitraient rien de la ville de San Francisco. Ces trente minutes d’ouverture à l’univers de la série deviennent alors un voyage à la suite de ces personnages qu’il va falloir apprendre à connaître.  Et bien que l’histoire reste simple, il est difficile de rester indifférent.

Pourtant, Looking ne se contente pas d’être une jolie carte postale de l’autre bout du monde et délivre une lecture neuve et très peu stéréotypée de ce que peuvent être les aventures de trois amis homosexuels en quête de bonheur. Présentés sans artifices, Patrick (Jonathan Groff), Agustin (Frankie J. Alvarez) et Dom (Murray Bartlett) parviennent rapidement à devenir attachants, que ce soit par leur naïveté tout comme par leur côté si humain et terre-à-terre. Néanmoins, c’est véritablement Patrick qui  se révèle sous le feu des projecteurs.

Contrairement à ses deux amis, Patrick est le membre du trio qui paraît le plus honnête et le plus accessible. Jonathan Groff impressionne par la manière qu’il a de lui donner vie au travers de ses mimiques et sa façon de s’exprimer. Après Glee, c’est un rôle qui permet à l’acteur de révéler tout son potentiel, voir d’en dévoiler plus sur sa personnalité et sa sensibilité. Cette constatation vaut aussi du côté des acteurs secondaires qui restent pour le moment assez en retrait, mais qui parviennent à toucher dans le mille dès leurs premières apparitions, grâce avant tout à une écriture des dialogues intelligente et drôle.

En conclusion, Looking pourrait bien être la nouvelle pépite de HBO, dans la même lignée que Girls, mais avec ce petit quelque chose en plus qui la force à sortir du lot. Même si sa thématique pourrait ne pas plaire à tout le monde, les qualités de ce pilote installent des bases solides pour offrir une première saison intéressante ainsi qu’une alternative rafraichissante aux tranches de vies dévoilées dans les autres shows. Il n’y alors plus qu’à espérer que Patrick, Agustin et Dom continuent de surprendre par leurs touchantes tribulations san-franciscaines.