Aller au contenu
Séries Autres séries Lucifer : Le Diable peut mieux faire (3.01 & 3.02)

Lucifer : Le Diable peut mieux faire (3.01 & 3.02)

Lucifer Saison 3 Episode 1 - Lucifer : Le Diable peut mieux faire (3.01 & 3.02)

Après que la saison 2 de Lucifer se soit terminée, il a été révélé que 4 épisodes n’avaient pas été diffusés et seraient programmés au sein de la troisième saison. Celle-ci débute néanmoins avec deux épisodes se chargeant de désamorcer le cliffhanger qui nous laissait avec Lucifer se faisant kidnapper.

On le retrouve donc dans le désert avec ses ailes qui ont repoussé. Que lui est-il arrivé ? Bonne question. Le Diable aimerait d’ailleurs avoir la réponse.

Cette saison 3 de Lucifer ne perd ainsi pas une minute pour s’attaquer à cela, même si l’on pourrait dire que le mystère est rapidement relégué à n’être que la dernière lubie du personnage. On se retrouve alors avec une investigation qui s’inscrit dans les standards du show.

Le second épisode suivra la même voie. La série colle à sa formule et cela lui réussit le plus souvent. Par contre, quand on commence à se frotter à la mythologie, elle devient souvent limitative. C’est le moins que l’on puisse dire dans le cas présent.

Lucifer fait le spectacle et, en décidant de passer lui-même à l’action dans le season premiere, il a le mérite d’injecter un peu d’énergie, mais il faut se tourner vers les autres personnages pour avoir un peu plus de substance.

Bien entendu, dans ce registre, il n’est pas question de se pencher sur le cas de Chloe, mais plus sur celui de Linda. La psychiatre a su se creuser une place bien particulière dans la série et ce qu’elle a vécu entre les mains de Charlotte aurait pu la détruire. Heureusement, cela la rend plus forte. Du moins, elle est mise sur une route où, pour remonter la pente, elle cherche à donner un sens à ce qui arrive.

Concrètement, elle est une fois de plus là pour expliciter ce qui est sous-jacent et, en faisant cela, elle offre comme toujours à Lucifer ce qui lui manque pour ne pas tourner à l’autocaricature. Le plus intéressant est néanmoins sa relation avec Amenadiel qui permet également d’exposer le genre de failles qui aident les personnages à grandir.

Cela dit, Lucifer est et restera une série policière avec un twist. Les scénaristes ont d’ailleurs l’ambition d’étoffer un peu plus cette partie en ajoutant le lieutenant Marcus Pierce (joué par Tom Welling). En deux épisodes, il s’est révélé être un étrange atout pour aider Chloe et Dan à se recentrer avec une touche d’humour, mais il semble que l’idée soit de l’intégrer au cœur d’une intrigue feuilletonnante.

En faisant cela, il rappelle que la storyline sur la mère de Lucifer était la colonne vertébrale de la saison 2 et qu’il est nécessaire de la remplacer par quelque chose. Quand nous n’avons pas les histoires de familles de Lucifer, le show manque de direction.

C’est probablement pour cette raison que les scénaristes utilisent le second épisode pour pousser le Diable à revenir vers certaines de ses vieilles habitudes.

Concrètement, Lucifer débute sa saison 3 avec deux épisodes qui rappellent que, même si la formule est assez rôdée pour divertir, elle a ses limites. Il est donc nécessaire de trouver un nouvel angle à explorer pour développer la mythologie.

Il faudra patienter pour voir si cela mène à quelque chose de conséquent, surtout que l’épisode 3 est le premier des 4 épisodes reportés de la saison 2.

Étiquettes: