Mom : Sobre de mère en fille

22 Mai 2021 à 12:00

Mom serie cbs - Mom : Sobre de mère en fille

De sa première diffusion le 23 septembre 2013 à son ultime épisode du 13 mai 2021, Mom comptabilise 8 saisons, 170 épisodes, et quelques mutations en cours de route. Car, quand on prend un peu de distance, qu’on relance le pilote après le series finale, on ne peut que mesurer le chemin parcouru pour celle, qui au fil du temps, s’est imposé comme l’une des meilleures sitcoms estampillées Chuck Lorre.

À l’origine de Mom se trouve donc Chuck Lorre, celui qui continue de régner en maître sur les cases comédies de CBS (avec notamment Young Sheldon ou B Positive), qui a entraîné dans cette aventure, Eddie Gorodetsky, collaborateur de longue date, mais surtout Gemme Baker, la showrunneuse de ces 8 saisons. Et c’est bien là toute la différence avec quelques-unes des créations du bonhomme, Mom a fait souffler sur les productions Lorre un vent féminin, voire même féministe.

Tout débute alors que Christy (Anna Faris), mère de famille célibataire, sort d’une cure de désintoxication qui la décide à remettre de l’ordre dans sa vie. Mais, lorsque sa propre mère, Bonnie (Allison Janney), ancienne alcoolique comme elle, refait surface dans sa vie, tout se complique. Comme si cela ne suffisait pas, Christy apprend que sa fille Violet (Sadie Calvano), âgée de 17 ans est enceinte.

Là où bien souvent, les sitcoms rechignent à bousculer leur formule, Mom n’aura eu de cesse de la faire évoluer. En effet, si le synopsis de départ laisse penser à une sorte Gilmore Girls avec plus de débauche, le show va, peu à peu, laisser place à une sorte de Golden Girls avec moins de cheveux blancs (quoique). C’est au fur à mesure que les scénaristes vont mieux appréhender les forces et faiblesses de leur récit. Ainsi, les enfants de Christy, dont l’intérêt scénaristique était proche du néant, vont se faire plus discrets jusqu’à disparaitre. Au contraire, les réunions des alcooliques anonymes ne vont jamais cesser de ramener dans le giron de Christy et Bonnie de nouvelles personnalités qui enrichiront les intrigues.

Plus encore qu’une série sur une mère et sa fille, Mom est devenue une série sur des amies liées par leurs passées. Car que cela soit Marjorie (Mimi Kennedy), Jill (Jaime Pressly), Wendy (Beth Hall) ou plus tard Tammy (Kristen Johnston), les scénaristes ont montré des mères imparfaites, des ex-taulardes, des alcooliques, oui bien sûr, mais aussi des femmes abimées par des vies pas toujours faciles.

Si les épisodes ont toujours eu cet humour irrésistible, notamment grâce au franc-parler de Bonnie, à sa science aigüe du gag ou son amoureux pour la vacherie, Mom a parfois fait taire le rire. Durant 8 saisons, la série a ainsi évoqué les violences domestiques, les addictions diverses et variées, les fausses couches, la mort, les rechutes, la maladie, le viol ou encore les overdoses. Les scénaristes ont toujours tenté, même dans un genre aussi rigide que la sitcom, d’aborder une subtilité, un réalisme, une émotion. Bien sûr, le tableau est peut-être un peu noir, et il serait incomplet. Le show a également offert quelques beaux moments comme la très belle relation, forcément un brin atypique, qui s’est développée entre Bonnie et Adam (William Fichtner). Elle a de même délivré des portraits de femmes qui se reconstruisaient pour mieux aller de l’avant, de Christy reprenant des études à Tammy, sortant de prison et parvenant à créer son entreprise. Mom est ainsi l’histoire de quelques sublimes rédemptions.

Puis, comme beaucoup d’autres, le show a vu défiler quelques beaux noms de la télévision — et du cinéma. Octavia Spencer et Chris Pratt sont tous les deux passés faire coucou, tandis que Allison Janney a retrouvé Richard Schiff et Bradley Whitford, anciens compères de The West Wing. On a pu également voir Bob Odenkirk, Kristin Chenoweth ou encore Rosie O’Donnell.

Si Mom n’était pas forcément la sitcom la plus hilarante du petit écran, elle était sans doute possible l’une des plus sincères. Elle a offert des superbes rôles de femmes. Des femmes complexes. Des femmes multiples. Des femmes brisées. Des femmes battantes. Christy, Bonnie, Marjorie, Jill, Wendy et Tammy auront étaient durant 8 saisons, les femmes les plus badass de la sitcom américaine.

Au revoir les filles.

Tags : Network Mom moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires