Narcos : La Chasse commence (2.01)

3 Sep 2016 à 12:00

narcos saison 2 pablo escobar - Narcos : La Chasse commence (2.01)

Après avoir conquis Netflix avec sa première saison, Pablo Escobar est de retour pour une saison 2 de Narcos qui promet de nous délivrer une mémorable chasse à l’homme. Si Le narco-trafiquant et terroriste colombien a retrouvé sa liberté, du monde souhaite le capturer, voir tout simplement mort.

Avec José Padilha et Eric Newman à la tête de la série, cette saison 2 de Narcos commence par nous replonger dans l’ambiance en reprenant là où l’histoire s’était arrêtée pour nous teaser l’improbable : que Pablo Escobar va parvenir à s’échapper.

Si l’histoire est déjà écrite et que le sort de Pablo Escobar n’est un mystère pour personne, l’équipe créative a su développé son récit autour d’une forme de grandiloquence ; elle a trouvé une force indéniable dans ces détails que l’on ne connait peut-être pas, mais qui dotent l’ensemble de son envergure. Si on ne savait pas que c’était (en partie) vrai, on ne le croirait pas forcément et c’est bien là-dessus que Narcos se repose pour créer ses moments-chocs, sa violence, ses retournements de situation.

Ce début de saison 2 capitalise alors à la perfection sur ce qui a précédé pour ne pas perdre de temps en détours inutiles et nous positionner tous les joueurs pour la partie qui va se jouer. Pablo Escobar est une cible qui possède des ressources qui semblent inépuisables, mais les forces de l’ordre sont déterminées à mettre le paquet pour stopper ce qui a pris la forme d’une débâcle. Les cadavres se sont accumulés de tous les côtés et la sensation que tout ou presque est permis se développe au fil des minutes.

L’emphase est alors mise sur l’état d’esprit de chaque personne concernée pour mieux signaler jusqu’où chacun est prêt à aller pour obtenir sa victoire. Tout est calculé avec minutie, pour que l’on ne perde pas de vue pourquoi Pablo Escobar (Wagner Moura) est aussi confiant. Son niveau de dangerosité est plus que rappelé, illustrant de nouveau pourquoi il ne faut pas le sous-estimer. Pour l’arrêter, ils vont devoir faire plus que doubler les effectifs, ils vont devoir utiliser toutes leurs ressources et faire preuve d’ingéniosité.

La série n’a certainement rien perdu de son énergie et de son style, profitant d’être débarrassé de tous ces composants explicatifs pour se concentrer sur ses personnages. La voix off se révèle contenue, nos deux agents du DEA (Boyd Holbrook et Pedro Pascal) retrouvant progressivement une place dans cette conjoncture pour y injecter quelques notes d’humour et un peu de drame personnel.

Cette saison 2 de Narcos reprend donc sans perdre de temps et en nous promettant une épique chasse à l’homme que l’on ne devrait pas être près d’oublier. Autant dire que la perspective de voir ces confrontations se dérouler a de quoi allécher et donner envie de regarder la suite.

Tags : Narcos Pedro Pascal moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires