En saison 6, New Girl retrouve enfin la forme

27 Avr 2017 à 10:30

New Girl Saison 6 - En saison 6, New Girl retrouve enfin la forme

Après des saisons 3 et 4 presque catastrophiques, principalement à cause du couple Nick/Jess, New Girl semblait retrouver des couleurs lors de la seconde partie de la saison 5. Le départ temporaire de Zooey Deschanel et l’introduction de Reagan (Megan Fox) au groupe avait apporté un vent de fraîcheur qui pouvait donner quelques inquiétudes une fois reparti. Alors, où en est New Girl dans sa sixième année de colocation ?

Un mariage réussi entre rires et amis.

La saison 5 de New Girl s’était terminée sur le mariage de Cece et Schmidt, longuement reporté, étrangement mis en scène et pourtant réussi. Marier des personnages dont l’un vivait dans une colocation, c’est installer une routine qui peut affecter l’ensemble. Cela ne sera pourtant pas le cas pour Schmidt et Cece. Plus que jamais synchrone, le couple fonctionne à merveille, se complète autant dans le rire que dans les moments plus tendres.

De plus, les scénaristes n’hésitent pas à les séparer, à ne pas se concentrer uniquement sur cette relation et sur le cocon qu’ils se construisent. Plus que jamais, Cece interagit avec le gang, trouve un objectif professionnel pertinent et amusant, et participe à la dynamique générale de la série. En mettant Schmidt un peu en retrait, un équilibre se fait qui fait particulièrement bien fonctionner l’ensemble.

La saison s’achève alors sur une belle dynamique d’ensemble, chacun pouvant briller séparément et en groupe. Cela n’entrave à aucun moment l’humour de la série, contribue même à le renouveler.

Nick et Jess, deux personnages remis en question.

Cet équilibre se répercute à l’ensemble du groupe. En comprenant que Jess n’était pas ou plus le point d’ancrage de la série, les scénaristes ont pu paradoxalement la rendre plus sympathique et moins irritante. Sa personnalité faisait le sel des premières saisons mais avait tendance à prendre le pas sur l’humour. Depuis et avec Reagan, New Girl a introduit un contrepoids nécessaire tant pour les gags que pour l’évolution des personnages. Jess n’est plus le centre de l’attention et redevient alors drôle.

Cette balance permet également d’explorer à nouveau Nick sans en faire une caricature du loser. Sa relation avec Reagan le pousse à devenir plus adulte, à trouver sa voie professionnelle, mais aussi à se rapprocher de Jess, à retrouver une amitié importante qui avait été gâchée par leur mise en couple. Moins qu’une réécriture d’un personnage qui reste toujours très drôle dans ses réactions, on assiste à une évolution vraiment appréciable.

Rien de plus logique que de les voir se rapprocher à la fin de la saison. Leur couple, qu’il soit amical ou amoureux, a toujours été un des piliers de la série. Ça l’a considérablement desservi à un certain point, mais la saison 6 parvient à réinstaller lentement mais sûrement une belle alchimie entre les deux. Quand arrive le dernier épisode, la conclusion semble logique, prévisible, mais appréciable.

51nvwxB03UL. SL160  - En saison 6, New Girl retrouve enfin la forme
small orange - En saison 6, New Girl retrouve enfin la forme
Price Disclaimer

Winston, cette perle.

Mais là où la saison 6 excelle, c’est dès que Winston apparaît à l’écran. Chacune de ses saillies humoristiques est une pépite provoquant l’hilarité. Cela fait quelques années qu’il montait en puissance mais depuis la saison 5, il excelle à chaque ligne de dialogues, à chaque intrigue.

Les scénaristes n’ont d’ailleurs pas été avares avec lui cette année et tant mieux. Que ce soit sa relation avec Aly – ajout plus qu’utile au groupe – ou ses tribulations avec Ferguson (qui va me manquer plus que n’importe quel animal à la télévision), le personnage entretient la machine à rires constamment et sans difficulté.

Il en vient même à être le ciment du groupe, rôle anciennement dévolu à Jess. Son amitié avec Cece est probablement celle qui apparaît le plus naturel et juste au fil des épisodes, apportant son lot de gags méritant à eux seuls l’intérêt. En soi, la dynamique de groupe en général porte la série à ce qu’elle a pu faire de mieux, nous faisant regretter ses saisons faibles et la possibilité de ne plus les retrouver. Fort heureusement, elle se termine avec un final parfait, entre rires, larmes et petits frissons.

Alors que la colocation semble refermer ses portes, New Girl nous délivre sa saison la plus solide depuis sa deuxième, parvenant à trouver le juste équilibre entre ses personnages sans pour autant rogner sur les individualités. Drôle, touchante et réellement divertissante, la série s’en va avec honneur et une belle pointe de regret.

Tags : New Girl Zooey Deschanel moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires