Que vaut No Tomorrow, la comédie Apoca-list-ique ?

no tomorrow serie americaine cw - Que vaut No Tomorrow, la comédie Apoca-list-ique ?

Cela fait quelques années que CW nous propose des comédies en format long et au ton décalé. Après les succès de Jane the Virgin et Crazy Ex-Girlfriend, c’est donc No Tomorrow qui tente sa chance.

No Tomorrow raconte l’histoire d’Evie (Tori Anderson), une jeune femme prudente et sage et qui va rencontrer Xavier (Joshua Sasse), un original persuadé que la fin du monde est pour dans 6 mois. Xavier (Joshua Sasse) s’est donc fait une “apocaliste” de tout ce qu’il veut faire avant de mourir et il embarque Evie dans son tourbillon quotidien.

Des lendemains qui chantent

La première chose qui interpelle lorsqu’on regarde No Tomorrow, ce sont les couleurs des images. On est dans une esthétique moderne, vive et rafraîchissante. Tout est coloré, beaucoup de scènes sont filmées en extérieur (le Seattle de cette comédie est bien moins pluvieux que celui de Grey’s Anatomy ou pire, The Killing !) et les épisodes sont très rythmés.

On est clairement devant une série qui a pour but de nous mettre de bonne humeur. Tant pis si tout cela est un peu naïf ou exagéré, la thérapie fonctionne !

Des personnages drôles et attachants

Ce sont bien évidemment eux qui font toute la série. Evie est une jeune femme très attachante et à qui il est facile de s’identifier. C’est la fille sympa qui veut faire plaisir à tout le monde et qui s’oublie un peu dans le processus.

De son côté, Xavier diffère des hurluberlus qui prônent habituellement les théories apocalyptiques car, dépouillé de cette excentricité là, il pourrait être tout simplement un trentenaire qui croque la vie à pleine dents. La bonne dose de romantisme qui enrobe ces deux-là est parfois un peu trop sucrée, mais elle participe à l’ambiance positive de la série.

Il y a bien entendu les autres personnages pour contrebalancer tout cela avec un humour plus ordinaire et des storylines qui nous sortent d’une histoire trop centrée sur Evie et Xavier.

Ainsi on côtoie les collègues d’Evie, sa patronne autoritaire ou encore Tim, son ex, qui aimerait bien lui aussi arriver à pimenter sa vie pour pouvoir la reconquérir.

Une histoire sans lendemain ?

Si l’originalité de la série est cette histoire d’astéroïde qui doit s’écraser sur la Terre dans 6 mois, c’est aussi la menace qui plane sur l’avenir de No Tomorrow. Car au rythme où l’on va, on peut supposer que la date fatidique arrivera pour la fin de la première saison. Ainsi, Xavier ne peut qu’avoir tort pour que l’histoire puisse continuer. Il faudra donc que les scénaristes arrivent à rebondir et l’on sait que les bonnes idées ne tiennent pas toujours sur plusieurs saisons…

Mais Carpe Diem ! Profitons de la dose de bonne humeur de chaque épisode semaine après semaine sans se préoccuper des évolutions possibles du scénario.

***

En fin de compte, No TomorrowNo Tomorrow est un divertissement sympathique. On passe un bon moment devant et on en viendrait même à se dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une menace au dessus de la tête pour écrire et réaliser sa propre apocaliste.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires