Normal People : Dissection d’un passion (sur StarzPlay)

Adaptation du roman éponyme de Sally Rooney, Normal People est une série irlandaise mise en ligne sur le service de streaming de la BBC ainsi que sur Hulu en avril dernier. Elle est disponible dès ce jeudi 16 juillet en France sur StarzPlay.

On y fait la connaissance de Marianne (Daisy Edgar Jones) et Connell (Paul Mescal), deux lycéens qui n’ont pas grand chose en commun mais qui vont tomber amoureux. Alors qu’ils grandissent, font leurs études et deviennent adultes, nous suivons leur histoire d’amour entrecoupée de déchirures et d’incompréhension.

Les opposés s’attirent

Marianne est un peu la paria de son lycée. Très intelligente, elle méprise aussi bien ses camarades que ses professeurs. Connell est lui aussi un élève brillant, mais plus populaire, bien que sa timidité l’éloigne des clichés du sportif qui va tomber amoureux de l’intello. Sans hurler avec la meute, Connell ne prend pas pour autant la défense de Marianne lorsqu’ils sont au lycée.

Néanmoins comme sa mère à lui travaille comme femme de ménage pour sa mère à elle, les deux adolescents se croisent en dehors des cours et nouent une relation qui va bientôt se transformer en passion. Mais là encore, les deux jeunes gens n’ont pas grandi dans le même type de foyers et cela va grandement interférer dans leur histoire.

L’amour sous toutes ses coutures

L’une des premières qualités de Normal People réside clairement dans l’alchimie qu’il y a entre Daisy Edgar Jones et Paul Mescal. On croit immédiatement en leur histoire et les émotions sont vites décuplées par une réalisation extrêmement soignée. La lumière et la bande originale ont d’ailleurs une place prépondérante dans la série et influe énormément sur le ressenti du spectateur. A noter que les scènes de sexe sont extrêmement présentes dans la série. Et elles sont filmées avec un tel réalisme qu’elles n’en sont jamais vulgaires malgré une caméra qui ne nous cache absolument rien !

La série nous permet d’assister, de façon presque clinique, aux conséquences que peuvent avoir chaque mot, chaque action anodine sur un couple, sur l’autre, sur une histoire d’amour. Le passé plane toujours et l’on ne s’en débarrasse jamais vraiment. Mais là où le tout est très réussi c’est que cette analyse là, on ne la fait qu’une fois la saison terminée. Lorsqu’on est plongé dans un visionnage intensif – parce qu’il est clairement impossible de se détacher de cette saison tant qu’on ne l’a pas finie – on est uniquement dans le ressenti et l’émotion. Ça n’est qu’après qu’on réalise l’impact des petites choses.

Normal ne veut pas dire banal

Marianne et Connell sont des jeunes gens normaux. Ils viennent d’une petite ville du sud-ouest irlandais. Ils n’aspirent pas à autre chose qu’à être heureux. Leur histoire est elle aussi normale. Ils se rencontrent, s’aiment, se séparent, se retrouvent.

Cette histoire, aussi bien dans le roman de Sally Rooney que dans son adaptation, aurait vraiment pu être d’une banalité affligeante. Surtout dans un environnement actuel où les fictions cherchent toujours à être plus originales. Mais ici justement, on nous prouvent que sur une base “normale” peut naître une passion. Et que cette passion qui n’est pas nécessairement calquée sur les grandes épopées romantiques, peut être toute aussi belle. Le personnage de Connell démontre bien que les plus belles preuves d’amour sont dans les détails du quotidien.


À l’issue de ces 12 épisodes d’une demie heure en moyenne, il est assez difficile de quitter Marianne et Connell. Le roman de Sally Rooney n’étant pas une saga littéraire, la série est très logiquement une mini série et il n’y aura donc pas de saison 2. Mais si l’on ne pourra pas retrouver les deux héros (hors un petit sketch pour Comic Relief), on est déjà assurés de retrouver Sally Rooney. En effet, Hulu lui a commandé l’adaptation de son autre roman Conversations entre amis.

Price: 7,90 €
Price Disclaimer
Tags : Séries Anglaises moins...

Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires