Occupied : La Norvège en plein cauchemar (Festival Séries Mania)

occupied norvege - Occupied : La Norvège en plein cauchemar (Festival Séries Mania)

series mania festival logo - Occupied : La Norvège en plein cauchemar (Festival Séries Mania)La 6e édition du Festival Séries Mania se déroule à Paris du 17 au 26 avril 2015. Présent sur place pendant quelques jours, Thomas couvre ainsi l’évènement et les séries qu’il découvre à cette occasion. Retrouvez tous les articles concernés en cliquant sur le tag Festival Séries Mania.

La Scandinavie n’a plus rien à prouver niveau séries, et encore moins niveau fiction politique. Mais si l’on retient plus facilement la Suède ou le Danemark comme références, la Norvège semble plus discrète sur sa production. Il était donc temps que cela change, et c’est de la plus belle des manières que cela s’effectue, avec Occupied, un thriller d’anticipation politique.

Basé sur une idée de Jo Nesbø et prenant place dans un futur proche, Occupied nous introduit au Premier ministre norvégien, Jesper Berg, qui s’apprête à lancer l’exploitation d’un nouveau minerai qui mettra fin au règne du pétrole. Sa conférence de presse pour annoncer un jour nouveau pour le pays se termine par l’abdication face à la pression (qui a dit menace ?) de la Russie, bizarrement soutenue par l’ensemble de l’Union européenne, alors que celle-ci aurait profité de cette nouvelle énergie propre.

Tandis que les premiers citoyens russes commencent à arriver sur le territoire, les premiers attentats (ou tentatives) pour repousser “l’envahisseur” se font jour. Par ce simple mot d’occupation, la série renvoie à une histoire européenne forte, encore très vivace et forcément éminemment politique. En pleine crise ukrainienne, le projet résonne de manière forte.

Avec un garde du corps, un journaliste et une restauratrice au cœur des enjeux de cette “occupation”, Occupied ne perd pas de vue son point de vue humain. Par la présence de simples citoyens, la série montre quels bouleversements ce changement aussi brutal que radical implique dans leurs vies.

Celle du garde du corps de Jesper Berg commence à ressembler à celle de Jack Bauer à cause de cette nouvelle donne. Course contre la montre, complot, interrogatoires musclés – mais sans torture –, tout y est pour en faire l’action man de la saison.

L’existence d’Hilde, une restauratrice, bascule quant à elle du tragique au magique. Alors qu’elle venait de licencier pour raisons économiques, elle retrouve une clientèle fidèle et consommatrice via un petit groupe de Russes tombés sous le charme de sa cuisine et son établissement.

Ainsi, Occupied interroge sur la crise européenne de manière assez provocatrice, en questionnant les conditions de santé financière de la population et d’un certain “rachat” par des pays plus forts économiquement parlant. Mais comme une bonne idée doit aussi s’accompagner de moteurs narratifs, coller à Hilde un petit ami journaliste qui – forcément – trouve tout cela très louche (et qui est bizarrement toujours au bon endroit au bon moment) se révèle un peu visible et facile.

Occupied a cependant le très bon goût de ne pas verser dans le manichéisme. Si la technique abrupte de la Russie pour s’ingérer dans les affaires nationales norvégiennes est légitimement perçue comme mauvaise, c’est avant tout des choix, tous discutables, de la part des deux nations qui permettent cette situation. Que ferions-nous, ou plutôt nos dirigeants, devant cette pression, entre garantir la sécurité des citoyens et préserver la bonne tenue des enjeux internationaux ? Un thème là aussi très actuel dans ses temps de replis communautaires et d’inquiétude face à la mondialisation.

En tout cas, ces deux premiers épisodes (soit un tiers de la saison) sont passionnants et clairs malgré les nombreux enjeux politiques, économiques et sociaux qui sont abordés. Ils séduisent aussi par leur approche sérieuse, mais tout à fait pédagogique des problèmes.

Avec Arte France en coproducteur d’Occupied, la diffusion est prévue chez nous pour l’automne 2015. Une série d’anticipation qu’il ne faudra pas manquer, car elle est plus actuelle que jamais.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires