Once Upon a Time – Heroes and Villains (4.11 – mi-saison)

Once Upon a Time (Heroes and Villains – 4.11 – mi-saison)

Malgré le sacrifice de la Snow Queen, il reste encore des effets de sa magie, empêchant Elsa, Anna et Kristoff de quitter Storybrooke. Rumplestiltskin décide de les aider en utilisant Hook de façon à faire diversion pour mettre à exécution son plan. Robin doit faire un choix maintenant que Marian se porte bien.

Nous arrivons à la mi-saison 4 de Once Upon a Time avec un épisode qui sert à la fois de conclusion pour l’arc consacré à la Reine des Neiges et à l’introduction des enjeux pour la suite.

Les intrigues s’entrechoquent violemment, le temps manquant singulièrement pour mener à bien l’histoire d’Elsa et Anna de façon naturelle alors même que les scénaristes donnent l’impression qu’ils sont déjà passés à autre chose. C’est légèrement regrettable, car après toute une première partie de saison en leur compagnie, les sœurs d’Arendelle (et Kristoff) s’en vont par la petite porte – et elles méritaient sincèrement mieux.

Elles occupent donc un temps d’antenne restreint et sont surtout une parfaite diversion pour Rumple qui peut mettre son plan à exécution sans avoir à se préoccuper d’Emma et de ses parents. Ces derniers font de toute façon figuration dans le cas présent, alors même que Belle prend enfin sa vie en main, quelque chose qui paraissait quasiment impossible après tant de temps.

Avec Heroes and Villains, l’équipe créative se tourne vers toutes ces interrogations qui furent soulevées au cours des précédents épisodes sans trouver de véritables réponses. Il était évident que l’opération Mongoose allait alors devenir centrale en seconde partie de saison, présente si tôt avant tout pour faire diversion et éloigner Regina de l’intrigue principale. Pour l’ancienne Evil Queen, il est question d’avoir sa fin heureuse avec Robin, mais celle-ci se révèle particulièrement difficile à obtenir. D’une certaine manière, le couple en profite vraiment, ayant ainsi le temps de prendre définitivement forme malgré un manque de développement indéniable pour Robin.

Aussi, les scénaristes auront eu bien des difficultés à légitimer la rédemption de Regina ; ils ont évité de trop se confronter à toutes les morts dont elle était responsable, mais ils ont fini par trouver des moyens détournés de rendre l’évolution de la mère d’Henry plus crédible et logique.

Le problème fut d’ailleurs similaire avec Rumple – bien que nous entrainant dans une voie différente. Après le décès de Bae, il était évident que les scénaristes avaient quelques doutes sur la direction à prendre avec le personnage et son évolution aura été légèrement bancale. La nature plus ambigüe du Dark One (comme par moment avec Regina) rend ses motivations plus difficiles à véhiculer dans un univers de conte de fées qui dépeint les valeurs morales de manière souvent très rigide, avec des personnages définis comme gentils ou méchants. Rumple aura démontré à plus d’une reprise être plus que cela, mais surtout il est prisonnier de la dague et c’est bien là que tout se joue pour lui.

S’il n’est pas vraiment surprenant de voir son plan basculer, il est plus plaisant de voir Belle y jouer un rôle actif, elle qui se sera montrée le plus souvent passive (et disons-le ennuyeuse au possible) par le passé. Après tout ce temps, la voir finalement agir à un moment si crucial permet de doter sa relation avec Rumple d’une dimension plus tragique. Il y avait bien longtemps que le couple n’avait pas paru si crédible.

Les flashbacks sont peu nombreux, mais reviennent rapidement à l’origine des sentiments de Belle tout en nous introduisant de manière rapide les Queens of Darkness – Maleficent, Ursula et Cruella. Les trois femmes ont un rôle important à jouer dans la seconde partie de saison et si leur arrivée via flashbacks fait un peu précipité, la fin de l’épisode se montre plus prometteuse. Cela est aidé par un changement d’environnement bienvenu qui permet de s’éloigner de Storybrooke et de donner une autre saveur à la série.

Heroes and Villains conclut ainsi définitivement l’arc de la Reine des Neiges de manière un peu trop anecdotique pour mieux mettre en avant les nouveaux enjeux. Ces derniers furent installés pendant cette première partie de façon un peu brouillonne, mais possède un potentiel indéniable qui ressort ici principalement grâce à Henry et Rumple. Il faut maintenant cependant prendre son mal en patience pour découvrir si cela se révèlera vraiment bon, Once Upon a Time faisant son retour sur ABC le 1er mars pour la suite de cette saison 4.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link