Orange Is the New Black : Des femmes complexes dans un endroit complexe (3.01)

Orange Is The New Black Saison 3 Episode 1 - Orange Is the New Black : Des femmes complexes dans un endroit complexe (3.01)

Sous la direction de Caputo, l’atmosphère est plus détendue à Litchfield. Tout le monde se prépare à fêter la fête des mères à l’intérieur de la prison, organisant des activités pour les enfants. Au même moment Piper apprend qu’Alex est revenue.

Lorsque la caméra se pose sur Litchfield, on sent que quelque chose a changé. Les couleurs sont plus vives, l’ambiance se veut propice à l’amusement : l’impression donnée est que la prison veut mettre derrière elle l’ère Figueroa-Pornstache et aller de l’avant.

Les scénaristes d’Orange Is The New Black nous reconnectent alors avec tous les personnages. Les évènements de la saison 2 ont eu pour effet d’instaurer un nouveau statu quo que chaque communauté s’efforce de suivre. L’année dernière, le premier épisode était au sujet d’une Piper Chapman esseulée et en dehors de Litchfield ; là, toutes les prisonnières sont concernées par l’évènement qui donne le titre à l’épisode : la fête des mères.

À l’initiative de Caputo, désormais aux commandes, Litchfield organise une journée avec les enfants, et les détenues peuvent voir les leurs non plus seulement dans une salle grise et morose. Une grande partie de l’épisode se passe d’ailleurs en plein air, ce qui est un changement bienvenu dans l’univers d’habitude si cloisonné d’Orange Is The New Black.

C’est ainsi le thème de la maternité qui est mis en avant lors de Mother’s Day ; à Litchfield il y a des mères, des filles, mais aussi des prisonnières qui n’ont plus leur mère et/ou qui n’ont pas encore d’enfants. Cela donne lieu à une différence de points de vue qui donne du poids aux discussions entre détenues. Poussey, Taystee et Cindy ont toutes des relations différentes avec leurs mères et toutes veulent quelque chose qu’elles ne peuvent avoir. De son côté, Suzanne réagit à sa manière à la disparition de Vee, celle qu’elle considérait comme sa mère de substitution, tandis que Pennsatucky et Big Boo (ressemblant plus à l’ange de la mort que le clown qu’elle est censée être) ont une conversation profonde sur l’avortement et ses conséquences.

Toutes les relations gravitent autour de l’évènement et c’est ce qui fait la plus grande force de l’épisode. On assiste alors à de beaux instants d’humanité et Mother’s Day prend bien son temps de façon à s’intéresser à tous ses personnages. Les flahsbacks accompagnent d’ailleurs bien l’histoire centrale, ne concernant pas une, mais plusieurs personnes. Plus courts que d’habitude, ils offrent des moments touchants, mais également tristes.

Il y a bien une relation qui ne se retrouve pas touchée par la fête des mères : celle entre Piper et Alex. La grande réunion se fait finalement dans une scène pleine d’intimité où les deux personnages peuvent reconnecter. Elles possèdent certes chacune leurs propres problèmes maternels, mais à aucun moment leur histoire n’est liée avec celle qui occupe l’épisode.

Ce n’est néanmoins pas parce que Mother’s Day semble être – littéralement – un épisode de reprise qu’il ne dévoile pas des indices sur comment la saison va se dérouler. Une nouvelle conseillère, interprétée par Marsha Stephanie Blake, fait son entrée à Litchfield, au grand déplaisir d’Healy, Bennett essaie de se faire accepter par la famille de Daya, qui voit arriver des complications quant au mensonge sur la paternité de son bébé et il apparait que le réseau de drogue est toujours actif.

Cette belle journée touche à sa fin avec un moment qui rappelle que même s’il fait beau et que Caputo est un homme bon, les détenues restent des détenues. Ventres contre le sol, elles suscitent les interrogations des enfants qui ne comprennent pas tous encore la condition de leurs mères. Cette notion de compréhension porte par ailleurs ses fruits dans une des scènes finales de season premiere, déchirante par son injustice.

Mother’s Day n’est pas un épisode possédant une véritable intrigue, néanmoins la fête des mères et la parenté sont utilisées comme cadre général pour tout ce qui se passe au sein de la prison. On voit ici une photographie de Litchfield à l’instant t, nous ramenant doucement dans le monde d’Orange Is The New Black. Maintenant, place à la suite !

Tags : Orange Is The New Black moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires