Poldark saison 2 : Crise Familiale et Nouvelle histoire d’amour (sur Chérie 25)

poldark saison 2 critique - Poldark saison 2 : Crise Familiale et Nouvelle histoire d'amour (sur Chérie 25)

Attention, cet article contient des spoilers sur les deux premières saisons.

La saison 1 de Poldark s’est terminé sur Chérie 25 avec Ross Poldark (Aidan Turner) dans de mauvais draps. À peine commençait-il à se remettre du décès de sa fille qu’il était susceptible d’être jeté en prison pour avoir encouragé un pillage qui avait engendré la mort de plusieurs hommes.

C’est donc à la suite de cette arrestation que la saison 2 de Poldark démarre. Si vous pensiez que la famille avait eu son lot de drames dans la première saison, vous étiez loin du compte !

Évidemment, Ross ne finit pas derrière les barreaux et encore moins exécuté. On pourrait alors imaginer à tort que tout cela n’aura servi à rien. Cependant, en y regardant de plus près, c’est à ce moment-là que tout se met en place pour les personnages.

Demelza fait la connaissance de Ray Penvenen (John Nettles) et assoit encore plus son indépendance. Francis (Kyle Soller) touche le fond pour mieux remonter. Le docteur Enys (Luke Norris) soigne un petit chien et rencontre sa maîtresse. Et enfin, deux événements en apparence les plus mineurs, mais en vérité les plus importants : George (Jack Farthing) échoue une fois de plus à se débarrasser de Ross et Elizabeth (Heida Reed) sent poindre le retour de flamme pour son ancien amour…

Les bases sont posées et le drame peut reprendre. Néanmoins, si le sort s’acharne toujours autant sur les personnages, il se déplace quand même et les fait évoluer.

Crise familiale

On le sait, le bonheur est de courte durée chez les Poldark et Francis en aura été l’exemple le plus criant. Le personnage ayant toujours été déprimé et complexé par son cousin, le voir en paix avec lui-même était trop beau pour durer. Le destin ne lui aura même pas donné une mort digne et c’est la mine qui l’avait sauvée qui causera sa perte.

À partir de là, les cartes sont redistribuées. La famille Poldark est ébranlée, offrant enfin à George Warleggan l’ouverture qu’il attendait tant.

Heureusement, dans ce tumulte, Verity (Ruby Bentall) apporte sa touche de douceur et de bonheur simple. Un bonheur et une trêve bien mérités pour cette dernière qui avait eu sa dose de drames dans la saison précédente.

La plus grande crise de cette saison 2 de Poldark reste celle du couple principal qui nous dépeint un Ross sous un angle bien différent.

Ross Poldark, anti-héros

Dans la première saison, Ross Poldark était la quintessence du héros romantique. Ses erreurs étaient motivées par de bonnes intentions et on ne pouvait que l’admirer. Au sein de cette saison 2, l’image d’Épinal a perdu de sa superbe.

Ross enchaine les choix irréfléchis pour aller jusqu’à l’adultère, qui est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Si cet évènement a été bien édulcoré par rapport au roman (sans pour autant éviter la polémique), il fait perdre de sa superbe au personnage principal.

C’est alors Demelza (Eleanor Tomlinson) qui reprend le flambeau et devient la véritable héroïne de cette saison 2 de Poldark. Sa réaction aura été exemplaire. J’ai rarement vu autant de dignité et de recul par rapport à une situation semblable dans une fiction. Si la brouille entre les deux personnages était difficile à vivre pour les téléspectateurs, cet éloignement est articulé pour mieux les aider à se retrouver.

Nouvelle histoire d’amour

Poldark étant une série romantique dans l’âme, il ne pouvait pas y avoir que des amours malheureux au sein de cette saison 2.

C’est ainsi que naît l’idylle entre Dwight et Caroline (Gabriella Wilde). L’histoire entre le bon docteur proche des petites gens et l’héritière frivole est on ne peut plus classique, mais la recette fonctionne bien. On transfère sans peine les émotions que l’on pouvait avoir pour les débuts de Demelza et Ross sur ce nouveau couple.

Évidemment, les obstacles ne sont pas encore levés pour Caroline et Dwight et il faudra espérer que la guerre ne nous apporte pas trop de mauvaises surprises.

Bien sûr, Poldark se poursuivra avec une saison 3 (et plus). Il ne faut donc pas nous attendre à une fin heureuse dans l’immédiat. La Révolution française apportera sûrement son lot de malheurs, George Warleggan n’en a pas fini avec les Poldark et il est loin de s’imaginer que la prochaine cause de conflit couve dans son foyer. Les frères de Demelza devraient également être de la partie. Espérons que Jud, Prudie et Tante Agatha seront encore là longtemps pour apporter cette touche rafraîchissante et indispensable à la série !


La saison 2 de Poldark commence sur Chérie 25 à partir de ce samedi 25 janvier à 21h05. En parallèle à cette diffusion, Poldark est disponible dans son intégralité sur Netflix et les 4 premières saisons sont en vente en DVD.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires