Poldark Saison 3 : Rivalité et Passion en période trouble (sur Chérie 25)

1794. Si les affaires se portent bien pour Ross Poldark, la Révolution française assombrit l’existence en Cornouailles. Les élans du cœur de ses proches donnent le jour à des tumultes et empêchent tout simplement une cohabitation paisible avec George Warleggan, malgré des tentatives pour prendre ses distances.

Avec cette fois-ci 9 épisodes, cette saison 3 de Poldark arrive sur Chérie 25 et continue sur ce qui a été construit en seconde saison en portant à l’écran le roman The Black Moon et la première partie de The Four Swans de Winston Graham. La nuit qu’a passée Ross avec Elizabeth a de lourdes répercussions que personne ne peut ignorer. Le fossé entre les Poldark et les Warleggan ne cesse de s’agrandir, avec l’aide de Drake et Sam Carne, les frères de Demelza qui s’installent durablement dans le coin, ainsi qu’avec Morwenna, la cousine d’Elizabeth en charge de s’occuper de Geoffrey Charles Poldark.

Attention, la suite contient des allusions à des évènements qui peuvent être considérés comme spoiler.

George Warleggan, le fascinant rival

Si le récit tourne toujours autour de Poldark (Aidan Turner), il n’en est pas forcément le personnage central. La seconde saison appartenait sans aucun doute à Demelza (Eleanor Tomlinson). Et contre toute attente, c’est George qui domine dans cette troisième saison.

La rivalité qui existe entre ce dernier et Ross aurait pu devenir redondante. Cette animosité remonte à bien trop longtemps pour qu’il puisse y avoir un intérêt à revenir à son origine.

Ce sont les effets sur le présent qui compte, avec George incapable de se satisfaire de ce qu’il a tant que Ross existe. Le mari d’Elizabeth recherche le soutien et la reconnaissance d’une société régie par des conventions qu’il ne peut briser.

George a beau être « le rival », si on veut simplifier les choses, Jack Farthing excelle à laisser remonter à la surface les insécurités d’un personnage qui répugne par sa condescendance et son intolérance.

Il aurait été aisé d’en faire une sorte de méchant unidimensionnel rongé par une jalousie qui menacera son mariage. Il ressort surtout un être blessé qui ne parvient pas à surmonter ses angoisses. Rien n’excuse la malfaisance dont il est capable, mais ses actions sont rarement aussi simples que les apparences le veulent. Il s’impose alors comme l’un des personnages les plus complexes de la série.

George Warleggan et Elizabeth

Les femmes de Poldark

Si les obstacles ne cessent de s’accumuler pour les Poldark, le récit évolue pour mieux se confronter aux épreuves du mariage, que ce soit pour Demelza, Elizabeth (Heida Reed), Caroline (Gabriella Wilde) ou encore la nouvelle venue Morwenna.

La scénariste Debbie Horsfield embrasse l’angle féminin qui l’aide à aborder la problématique avec une sensibilité et une complexité bienvenue. Elles font preuve d’une résistance et d’une détermination malgré le fait qu’on les tient à l’écart ou qu’on refuse de prendre leur opinion en compte.

Si Poldark est un héros byronien, la représentation du mariage dans la série fuit régulièrement la vision romantisée pour une plus rude. Bien que le bonheur pointe le bout de son nez à intermittence, chaque rapport dépeint connait de multiples épreuves menaçant de tout faire s’écrouler.

Si on connait la chanson pour Ross et Demelza, cette saison 3 explore les traumatismes de la guerre avec le Dr Enys. Le sujet, autant pour Dwight que pour Caroline, méritait un traitement moins superficiel, surtout après tout ce qu’il aura fallu traverser pour ramener le bon docteur en Cornouailles.

La guerre est présente dans Poldark, mais ce n’est pas le point fort de Debbie Horsfield. La scénariste se trouve plus inspirée pour exposer les horreurs du quotidien tel que le mariage forcé de Morwenna (Ellise Chappell) qui interrompt une romance sirupeuse avec Drake (Harry Richardson), le frère de Demelza. Son époux, le révérend Whitworth, suscite une forme de dégoût extrême rien que par sa présence.

Sam et Morwenna quand tout allait bien…

Une beauté répétitive

Avec 9 épisodes, cette saison 3 de Poldark explore de nombreux évènements en s’appuyant sur une construction narrative familière. Au fond, Debbie Horsfield ne craint pas la répétition ou l’étirement de situation qui n’a pas grand-chose à offrir en attendant que l’intrigue prenne un tournant.

La saison se repose sur un certain nombre de ficelles employées lors des deux précédentes, avec un traitement esthétique étrangement moins inspiré. Là où Caroline possède de multiples tenues, Demelza a à peine le droit de changer de robe. Les passages en France souffriront d’une mise en scène pauvre et des dialogues en français risibles. Ce ne sont que quelques scènes, mais elles sont difficiles à ignorer.

Même en Cornouailles, on pourra regretter une neige dont l’artificialité est visible et un manque de plans originaux en bout de route. On peut toujours avoir envie de partir en vacances en Cornouailles, cette saison 3 n’est pas celle qui fait le mieux honneur à la région.

***

Debbie Horsfield avait donc de quoi alimenter cette saison 3 de Poldark pour assurer qu’il se passe toujours quelque chose. Elle n’évitera pas certains écueils, entre des situations parfois répétitives et une stagnation visible dans le traitement visuel qui perd de sa fraicheur et de son naturel. L’histoire prendra néanmoins des tournants bienvenus qui offriront aux personnages secondaires, plus qu’à Ross ou Demelza, le matériel pour les voir développer sous des angles inédits et même surprendre.

La saison 3 de Poldark commence sur Chérie 25 à partir de ce samedi 29 février. Et après ? Pour en savoir déjà plus sur la suite, on vous invite à lire l’article consacré à Poldark Saison 4.

Price: 16,99 €
Price Disclaimer

Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires