Power Book II Saison 1 Episode 9 : Monstre

28 Déc 2020 à 17:00

Power Book II season 1 Episode 9 - Power Book II Saison 1 Episode 9 : Monstre

Alors que beaucoup de séries tendent à ralentir à l’approche du season finale, cela n’a jamais été le cas pour Power et ce n’est également pas le cas pour Power Book II. Cet épisode 9 propose quelques rebondissements notables qui changent la donne au point qu’il est difficile de prédire ce qui va arriver par la suite.

Le mort retrouvé dans la piscine de l’université (cf. épisode 8) attire la police et complique les choses pour Tariq, mais aussi Zeke et sa professeure. Le comportement de Cane met le reste de sa famille en péril. La relation entre Saxe et Maclean atteint un point de non-retour. Tasha est désespérée. Surtout, Tariq se questionne sur sa propre nature.

C’est même le cœur de l’épisode. Il se demande s’il est devenu un monstre. Sa mère voit en lui un tueur et il a conscience qu’il ne devrait pas trahir ses proches comme il ne cesse de le faire. Est-il finalement comme son père ? La réponse est bien évidemment non et c’est ce qui le pousse à prendre des décisions surprenantes.

Les scénaristes ont tenté de créer une différence entre Power Book II et Power en intégrant le milieu scolaire, en évitant d’explorer l’emprisonnement de Tasha de la même manière que celui de Ghost, et avec la famille de Monet. Pourtant, ce qui sépare vraiment les deux séries se situe au niveau de Tariq. Il n’est pas son père. Il n’a pas des valeurs similaires et il a conscience du mal qu’il fait autour de lui.

Cela est présenté dans cet épisode comme une épiphanie pour Tariq. Il arrive lui-même à cette réalisation, car les scénaristes ont visiblement décidé qu’ils ne pouvaient pas continuer à répéter ce qu’ils faisaient auparavant. La série a perdu Ghost et Tommy, changer de nom n’est pas suffisant pour lui donner une nouvelle âme, il lui faut des personnages qui peuvent véritablement porter le show.

Dans ce registre, Tariq a dépassé les attentes que l’on pouvait avoir, Michael Rainey étant devenu un bien meilleur acteur après toutes ces années à tenir le rôle, mais il n’est pas nécessairement aidé par ceux qui l’entourent. Si Method Man ne déçoit pas dans la peau de Davis Maclean (l’avocat mériterait son spin-off, plus que Tate), Mary J. Blige n’a pas réellement brillé, car l’écriture de Monet n’est pas inspirée. Que peut-elle faire avec si peu de matériel substantiel. Elle est confinée dans une thématique qui a déjà été épuisée et elle ne fait que réagir à ce que font Tariq, Dru et Cane — Diana a également atteint des limites regrettables à ce stade.

Power Book II trouve sa propre voie en se focalisant sur les dilemmes moraux qui échappaient à Ghost, mais il lui faut un peu plus que ça pour affirmer sa pertinence. On peut espérer que le final bousculera le statu quo de manière assez importante pour que l’on puisse voir l’ensemble prendre une forme qui permettra à la série de réellement décoller en saison 2. En attendant, nous avons tout de même eu un épisode efficace et explosif qui fait monter la pression comme il faut.

Tags : Power moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires