Raised by Wolves Saison 1 : La genèse d’un Nouveau Monde

13 Oct 2020 à 12:00

Raised by Wolves Saison 1 HBO Max - Raised by Wolves Saison 1 : La genèse d'un Nouveau Monde

Dans ce bouillonnement permanent qu’est devenue la SVOD, chaque mois ou presque voit l’arrivée d’une nouvelle plateforme avec son lot de contenu exclusif. En mai dernier, ce fut donc au tour de Warner Media de lancer HBO Max, un service sur lequel on a pu retrouver la saison 2 de Doom Patrol, la saison 3 de Search Party ou des nouveautés telles que Love Life. Avec, Raised by Wolves, la plateforme s’offre son premier projet ambitieux qui n’aurait d’ailleurs pas dénoté sur la chaine prestige, HBO.

Créée par Aaron Guzikowski, la série nous propulse dans un futur où la Terre est ravagée par une guerre de religion opposant l’Église Mithraïque, vénérant le dieu Sol, et des rebelles athées. Afin de sauver ce qu’ils peuvent de l’humanité, les croyants embarquent dans des arches spatiales devant les mener vers une exoplanète. Les forces rebelles, quant à elle, parviennent à envoyer une navette avec deux androïdes, Mother (Amanda Collin) et Father (Abubakar Salim), ainsi que des embryons. Ils espèrent coloniser la planète avant l’arrivée des croyants.

Raised by Wolves est donc un récit épais qui va, au fur et à mesure, ne cesser d’appeler de nouveaux visages et de nouvelles ramifications à cette promesse initiale. Au travers de cette œuvre d’anticipation, Aaron Guzikowski convoque quelques grandes thématiques du genre. De la survie de l’humanité au fanatisme religieux en passant par la conscience robotique, le show ne cesse de s’interroger autant qu’il nous questionne.

De manière assez ironique, ces thématiques s’animent dans un canevas scénaristique qui n’est pas sans rappeler la Bible. L’exemple le plus équivoque est sans doute les deux figures d’androïdes, Mother et Father sont des personnifications robotique d’Adam et Ève. On y retrouve aussi cette inspiration dans ces vaisseaux semblables à des arches alors que la Terre semble avoir vécu un Déluge guerrier. Ce sont évidemment les références les plus accessibles, et si mes connaissances quant aux textes anciens sont limitées, je suis certains que la série joue avec d’autres mythes pour mieux les réécrire. Preuve avec le titre même du show, Raised by Wolves, littéralement élevé par les loups, et trouve une double explication, le fait que des enfants soient élevés par des non-humains et par la nature profonde qui entoure le personnage de Mother .

Au milieu de ces questionnements, des figures féminines de premier plan. En effet, rapidement, Raised by Wolves met en son centre la protagoniste, Mother . Superbement interprétée par Amanda Collin qui se voit confier un rôle complexe et nuancé, car Guazikowski donne à contempler un personnage multiple et dont le passé, que je tairai ici, ajoute une tout autre dimension. On peut également citer Niamh Algar qui se glisse dans la peau de Mary, une adepte du dieu Sol, qui va lutter pour sauver son fils.

Dès lors, il n’y a rien d’étonnant à retrouver derrière la caméra — des deux premiers épisodes — le cinéaste Ridley Scott. En effet, les obsessions qui traversent cette saison de part en part sont des réminiscences du cinéma Scottien. On pense à Alien évidemment, pour le personnage féminin fort, Mother est au final l’héritière d’une Ellen Ripley. Mais surtout pour ces androïdes du show de HBO Max qui ont le même sang laiteux que ceux du film de 1979. On y retrouve également des questionnements sur l’humanité similaire à ceux irriguant Blade Runner, le tout dans une esthétique primito-futuriste entre Exodus et Prometheus. Bref, le réalisateur imbibe la série de ses visuels et articule ainsi un spectacle aussi terrifiant que sensoriel.

En bref, Raised by Wolves est une proposition tout à la fois audacieuse et exigeante vis-à-vis de son spectateur. Elle offre une œuvre dont cette première saison ne fait que gratter la surface, et laisse donc forcément une envie d’y retourner.


HBO Max a annoncé la commande d’une saison 2 de Raised By Wolves.

Tags : HBO Max Raised by Wolves moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires