Blade: The Series : Bilan saison 1

16 Sep 2006 à 15:03

blade - Blade: The Series : Bilan saison 1

Série est produite/crée par le scénariste de la trilogie cinématographique, David S. Goyer, donc on part sur de bonne base pour les fans. Pour les autres ça risque d’être plus dure. Donc pour ceux qui ne connaissent pas Blade, c’est un héros de comics Marvel né mi-vampire/mi-humain, une dualité qui lui pose certains problèmes avec sa « soif » de sang.

Première véritable production de la chaine Spike Tv, la première chose à noter c’est que les moyens financiers ne pourront pas permettre les effets visuels/techniques des films alors comment David Goyer compte s’y prendre pour ça série, je vous dis tout maintenant (ouah du teasing dans l’article même pour la suite, pfff je deviens bon).

La série se situe à Détroit, un jeune se fait tuer par un vampire, sa sœur Krista, ex-militaire qui revient d’Irak compte découvrir ce qui a emporté son frère. Son enquête va la mener à découvrir un monde sous-terrain avec sa hiérarchie, ses codes, ceux des vampires. Sa rencontre avec Blade, le Diurnambule, va la pousser à infiltrer la maison de Chthon (prononcer katone), elle se fait prendre et transformée en vampire. On suit donc Blade et Chen, son acolyte qui remplace Whistler, Krysta, mais aussi un agent du FBI qui va enquêter sur des morts plutôt sanglantes.

Les premiers épisodes sont plutôt faibles, étant obligé de maintenir un certain nombre des scènes d’actions, la pose des intrigues est du coup ralenti, ce n’est qu’après 3-4 épisodes que les choses deviennent véritablement intéressantes, Marcus Von Skyver, estampillé méchant de la série, membre haut placé de Chthon, à lui aussi ses plans et cela va permettre d’étoffer l’intrigue pour la faire durée une saison. En fait ce Marcus se révèle être le moteur de la série, l’ambition du personnage qui va mener les scénaristes à développer les guerres intestines du milieu vampire, laissant Blade suivre de loin par l’intermédiaire de Krysta, et tirant son épingle du jeu au moment venu et parfois même travaillant dans le même sens pour détruire des ennemis communs.

Le côté série d’action permet de rythmer certains épisodes, mais ce qui est vraiment intéressant, c’est que rapidement les intrigues de Blade vont nous permettre d’apprendre beaucoup sur lui, Whistler, leur rencontre, la famille de Blade, ses années d’errances, tout ce qui fut effleuré dans les films prend forme et permet de mieux comprendre le personnage. L’acteur s’est fortement inspiré de Wesley Snipes, mais au fil de la série il va se décontracter un peu (gardant quand même son ballet dans le cul !). Chen, son bras droit va lui aussi évolué pour devenir vraiment présent dans l’histoire alors qu’il ne se destinait qu’à remplir un rôle sans grande envergure, son implication dans les intrigues secondaires et principales vont le rendre presque indispensable, donnant une plus grande humanité à Blade, voir même lui servant de conscience. Il est fort à parier qu’il sera encore plus présent en saison 2.

L’intrigue de l’agent du FBI se terminera avant la fin de la saison et malheureusement n’apportera pas grand-chose, sauf peut-être un point de vue extérieur à la situation donnant une vision plus gore de tous les massacres, qui vues de l’intérieur sont plutôt banalisés.

Du côté Bad Guy, Marcus Von Skyver, est un homme d’affaires reconnu, mais surtout il n’est pas un vrai pur sang… Dans les vampires, il y a ceux qui dirige et qui sont nés vampires, il ya ceux qui obéissent qui ont été tournés, et ceux qui ne sont pas vampires, mais qui veulent le devenir, du coup ils font la sale besogne. Marcus veut diriger, mais il ne le peut pas, du coup il va tout faire pour se donner les moyens d’y arriver. Les Pure Blood sont assez différents car ils ne connaissent pas le soleil et n’ont pas vécu le traumatisme d’être tourné, des choses qui font partie intégrante des motivations de Marcus qui va lui aussi avoir le droit à son épisode dans lequel on découvrira comment il est devenu vampire et d’où vient son attirance pour Krysta qui provoque tant de conflits avec sa “blond bitch” de bras droit Chase.

Je m’arrête là, j’ai été assez surpris d’être autant captivé par cette série qui ne s’annonçait pas très subtile, mais en y regardant de plus près, on se rend compte que tous les personnages même secondaires sont développés au court de la courte saison, les intrigues tiennent la route et même si l’interprétation, ou la réalisation ne sont pas toujours au rendez-vous, la série mérite le coup d’œil pour les fans des films, mais aussi pour les néophytes. C’est un bon divertissement qui n’a rien à envier à beaucoup de superproductions. Je conseille de voir dans l’ordre, car sinon il y a pas mal de trucs qui risquent de vous échapper, donc si TF1 diffuse, autant attendre la sortie DVD. De toute façon, il y a peu de risques que ce soit diffusé en prime time, car il y a pas mal de sang quand même et le personnage de Charlotte, “pur blood”qui aime bouffer des bébés, mais qui en apparence doit avoir 10-12 ans pourrait perturber les mamans bien pensantes. Alors moi je dis à voir, et j’attends l’été prochain pour avoir la suite qui s’annonce prometteuse avec pas mal de liens entre les films et le comics.

Tags : Blade moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires