Scandal : Moment de vérité (Baby Made a Mess – 4.07)

7 Nov 2014 à 11:39

Scandal scandal 4 episode 7 - Scandal : Moment de vérité (Baby Made a Mess - 4.07)

Après un scandale, un sénateur démissionne et Fitz choisit de soutenir un candidat qui se révèle être l’ex-mari d’Abby. Olivia décide alors d’apporter son aide à son amie en prenant en main la campagne de l’adversaire. Quinn cherche à en savoir plus sur les photos qu’elle a trouvées, mais heurte un mur.

À ce stade de la saison, les scénaristes de Scandal paraissent s’encombrer inutilement d’histoires secondaires, comme celle avec Huck par exemple. Néanmoins, continuer à offrir de l’espace à Abby se révèle être payant.

L’amie d’Olivia a mis du temps avant d’être plus qu’un bruit de fond, mais cela est progressivement corrigé. Il n’est donc pas étonnant que l’occasion soit saisie d’approfondir ses traumatismes passés qui, jusqu’à présent, avaient avant tout été utilisés pour expliquer sa présence à OPA. Ce n’est pas de nouveau le cas ici, étant donné que la réunion avec son ex-mari est surtout un moyen de la faire grandir en tant que personnage. Le sujet est délicat, mais l’équipe créative derrière cette saison 4 ne cesse de montrer une volonté claire à explorer ce type d’histoire.

Ainsi, on nous parle de violence conjugale, mais c’est avant tout la façon dont cela joue un rôle dans les médias et dans la politique qui est au centre de la storyline. Le désir d’Abby de ne pas être une autre de ces femmes oubliées qui étaient devenues des porte-paroles avant de disparaitre en dit plus que la scène où elle fait face à son ex-mari. Il est alors question de pointer du doigt que les choses ne changent pas quand elles sont réduites à n’être qu’au cœur d’un cycle d’informations. Voir Abby chercher à ne pas se laisser définir par le fait qu’elle était une victime est bien plus intéressant qu’une quelconque recherche de vengeance. Bien entendu, celle-ci viendra finalement dans une certaine forme, mais elle arrive surtout comme un bonus qui sert à poser des bases pour une relation inattendue dont le développement devrait être divertissant.

À côté, Olivia fait un peu de son travail, juste le temps de montrer qu’elle est une bonne amie. C’est aussi l’occasion pour pointer du doigt quelques clichés de la politique américaine, même s’il est avant tout question de jouer avec une pointe d’humour.

En fait, la véritable histoire d’Olivia reste centrée sur Jake et la vérité sur tout ce complot. Étrangement, l’intervention de Tom est ce qui sera nécessaire pour qu’elle comprenne qui est vraiment son père. Une fois de plus, Olivia se voit obligée d’adopter les techniques de ses ennemis pour obtenir ce qu’elle veut, devenant de plus en plus manipulatrice d’une façon qui laisse supposer que l’affaire B613 pourrait finalement aboutir sur une forme de conclusion dans un avenir proche. Depuis un moment déjà, le temps semblait être compté pour Rowan et ses insupportables discours, mais le fait que sa fille ne paraisse plus chercher à voir en lui le père qu’il ne pourra jamais être est une évolution intéressante.

Il est par contre dommage que l’on retrouve au milieu de tout cela l’intrigue Katherine Winslow. Quinn continue son enquête qui ne progresse pas, et on en est au point où la seule chose qui compte est qu’Olivia est au cœur du mystère. Comment ? Pourquoi ? Cela viendra après, ce qui a pour conséquence d’ajouter à un épisode chargé des informations qui ne font rien avancer. Si cette intrigue doit mener quelque part, il serait certainement pertinent de lui donner de l’espace pour qu’elle puisse se développer.

Quoi qu’il en soit, Baby Made a Mess n’en souffre pas spécialement, l’histoire d’Abby associée au complot contre Jake délivrant ce qui était nécessaire afin que l’ensemble soit des plus solides. Puisqu’il ne reste que deux épisodes avant la pause de mi-saison, il est clair qu’il va y avoir moins de digression, mais c’est une bonne chose que l’on soit arrivé à ce point en ne négligeant pas la place des personnages secondaires, même si Huck, Mellie et Cyrus ont vraiment besoin d’être réellement remis sous le feu des projecteurs à ce stade.

Tags : Scandal Scandal saison 4 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires